En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Deschamps : « maîtriser le jeu et marquer le plus de buts possible »

    EURO 2020

    Les bleus

    EURO 2020

    Deschamps : « maîtriser le jeu et marquer le plus de buts possible »

    22 mars 2019

    > Moldavie - France (20h45)

    Face à la 170ème nation mondiale, l’Equipe de France n’a d’autres choix que d’entamer les éliminatoires pour l’Euro par une victoire. Didier Deschamps en est bien conscient et attend même un peu plus du match contre la Moldavie ce soir.

    Quel est l’état d’esprit des Bleus avant ce premier match des éliminatoires ?

    Je ne vais pas faire un dessin, on est venus ici pour le gagner en faisant le meilleur match possible, en essayant de maîtriser au maximum le jeu, en ayant le plus de situations et d'occasions possible, et en marquant des buts surtout, même si en face, cette équipe Moldave a de la qualité et ce n’est jamais simple. On part toujours avec cette intention de bien débuter des qualifications.

    Vous n’avez pas peur que les joueurs pensent avoir gagné avant de jouer… Que ce match soit une sorte de traquenard…
    On utilise toujours les grands mots. Prévenir, alerter, je l'ai fait dès le premier jour du rassemblement. Il y a deux ans, on avait commencé (les qualifications pour la Coupe du monde 2018) par match nul (0-0) en Biélorussie. Ça ne nous avait pas empêchés de finir premiers du groupe. Mais il ne suffit pas de le dire et de le répéter, il faut le montrer à l’entraînement et dans les matchs, et imposer notre détermination.

    Vous repartez pour une nouvelle aventure. Ce n’est pas difficile de remotiver le groupe après avoir gagné la Coupe du Monde ? ET puis la Moldavie, ce n’est pas très glamour pour commencer…
    Ce n'est pas difficile, c'est une évidence. Les joueurs sont habitués à un contexte différent et à jouer d'autres compétitions. Mais nous avons beaucoup de respect pour la Moldavie. Le public sera derrière eux, ils le savent. Le contexte du match ne doit pas être une excuse, on a déjà été confrontés à ce type de situations. On n'a pas besoin de s'adapter, c'est comme ça. On fait avec.

    Ne pensez-vous pas que les Bleus ont besoin de sortir de leur cocon pour se remettre en question après le titre gagné en Russie ?
    Je ne pense pas qu'on soit dans un cocon. En novembre, on a été sévèrement secoués aux Pays-Bas (0-2). Personne ne pourra enlever ce qu'il s'est passé en Russie. Le nouvel objectif passe par nous, par ce qu'on sera capables de faire et de matérialiser sur le terrain. La qualité est une chose mais ça ne suffit pas. À nous d'imposer notre jeu pour obtenir ce qu'on veut.

    La petite nouveauté, c’est Kingsley Coman, qui revient après une longue absence. Que peut-il apporter à votre équipe ?
    Il peut apporter ses qualités propres dans le dribble, la percussion, l'élimination. Il peut jouer des deux côtés. S'il n'a pas été avec nous, malheureusement pour lui, c'est à cause d'une grave blessure. Mais avant l'Euro et pendant, il avait déjà ces qualités. Il a gagné en maturité aussi, il se montre plus décisif. Avant, il pensait surtout à faire marquer, maintenant il pense plus à marquer.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club