En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Deschamps : « trop d’insuffisances »

    Qual. EURO 2020

    Les bleus

    Qual. EURO 2020

    Deschamps : « trop d’insuffisances »

    9 juin 2019

    Le sélectionneur revient sur le non-match des Bleus

    A l'image d'un Pogba complètement à côté de la plaque, d'un Mbappé qui a tout raté (photo), d'un Griezmann invisible et d'une défense apathique, les Bleus ont sombré en Turquie hier, affichant un comportement indigne pour des Champions du Monde. Retour sur cette contre-performance avec Didier Deschamps.

    C’est un Didier Deschamps très agacé intérieurement qui est revenu sur la claque reçu par son équipe à Konya (0-2). « Il a manqué tellement de tout, constate le sélectionneur. Je n'enlève surtout pas le mérite à cette équipe de Turquie, qui a fait un très bon match, mais nous, de notre côté, il y a eu beaucoup trop d'insuffisances, dans l'agressivité et dans la justesse technique. C'était un non-match de notre part ».

    Pour Deschamps, les joueurs ont failli et n’ont pas mis ce qu’il fallait pour obtenir un résultat en Turquie. « À partir du moment où on ne met pas tous les ingrédients, on est punis. Et heureusement que c'est comme ça. On ne pouvait pas espérer autre chose par rapport à ce qu'on a fait face à un adversaire dans de très bonnes dispositions ».

    Le patron des Bleus est revenu sur la « malédiction du mois de juin » qui fait que son équipe a toujours du mal à cette période de l’année. « C'est une période toujours compliquée pour nous. Les années impaires, on ne peut pas dire que je fasse ce que je veux. On avait préparé les choses pour que ça se passe mieux, mais ça n'a pas répondu de notre côté, au niveau de la tête et des jambes ce soir ».

    « Un coup d’arrêt »

    Le sélectionneur a également regretté l’inoffensivité de son équipe qui n’ cadré aucune frappe et qui s’est procuré trop peu d’occasions.

    «  La Turquie a tout bien fait. Elle a bien défendu, elle a bien attaqué aussi. Nous, on ne peut pas dire qu'on a bien attaqué... C'est très rare que l'équipe de France ne marque pas. On n'a pratiquement pas eu d'occasions, même si je pense qu'il y avait penalty sur (Kingsley) Coman en fin de match ».

    Didier Deschamps se tourne tout de suite sur la suite des qualifications (avec un déplacement en Andorre mardi, ou il faudra absolument gagner, en marquant le plus de buts possible). «  On est dans un parcours de qualification. On n'a joué que trois matches, il en reste sept, comme pour tout le monde. Qu'on soit attendus oui, un peu plus peut-être, mais ça ne doit pas avoir d'influence sur ce qu'on doit faire. On avait déjà fait un non-match à Rotterdam (0-2 aux Pays-Bas, le 16 novembre 2018), c'est de nouveau un coup d'arrêt.»


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club