En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Garder le rythme

    Qual. EURO 2020

    Les bleus

    Qual. EURO 2020

    Garder le rythme

    10 sept. 2019

    > France - Andorre (20h45)

    4 jours après la démonstration de force contre l'Albanie, les Bleus veulent remettre ça ce soir pour leur 100ème match au Stade de France. Face à la 136ème nation au classement mondial, il faudra aussi soigner la différence de buts.

    « Depuis le titre de champion du monde, on a la capacité à avoir une maîtrise supplémentaire, avec moins de difficultés face à des adversaires regroupés ». Après les victoires en Moldavie (4-1), en Andorre (4-0) et face à l’Albanie samedi (4-1), c’est donc la très modeste Andorre (136ème nation au classement mondial) qui se présente au Stade de France avec un profil de pushing-ball. Mais Deschamps ne serait pas Deschamps (et sans doute pas champion du monde) s’il ne mettait pas tout le monde en garde.

    « Quand le premier match se passe bien, il y a toujours consciemment ou inconsciemment un risque de relâchement », explique le sélectionneur. « On va être attentifs à ça. Comme vous, on pourrait se dire que l'affaire est déjà réglée contre Andorre. Mais ça reste un match de foot. Je veux que tout le groupe soit concerné et que les joueurs eux-mêmes soient concernés par ce deuxième match (…) Les trois points contre Andorre ont la même valeur que contre l'Albanie. Il faut avoir de la confiance, être décontractés mais ça n'empêche pas la concentration ».

    « Remettre le pied sur l’accélérateur »

    Pour éviter tout dispersement et garder son groupe concentré, DD la malice a choisi de garder pour lui son équipe de départ. Hier lors de la mise en place tactique, il a brouillé les cartes au point que tout le monde - ou presque - pouvait encore espérer débuter ce soir.

    Pour ne pas s’exposer à une (très peu probable) mauvaise surprise, Deschamps a demandé à ses joueurs de mettre de l’intensité. « Il faudra être capables de remettre le pied sur l'accélérateur et d'imposer notre jeu (…) Entre notre match et celui de samedi contre la Turquie, ils ont changé de système. Contre nous, ils étaient à cinq derrière. Face à la Turquie (défaite 0-1 samedi dans les dernières minutes), ils ont évolué avec une défense à quatre. Il y aura la même dépense d'énergie, la même faculté à courir et à faire des efforts que lors de ce dernier match. Ils vont mettre la même volonté que chez eux, mais ce ne sera pas le même terrain... Ils vont s'accrocher et tenter de profiter de la moindre opportunité ».

    4 jours après avoir fait exploser l’Albanie, les Bleus savent ce qui leur reste à faire pour empêcher les Andorrans de respirer.

    En face, Andorre sort d’un très bon match en Turquie, en ne cédant qu’à la 89ème minute, mais n’a toujours pas pris le moindre point dans ce groupe H. Pour embêter les Français, Koldo Alvarez, le sélectionneur Andorran, a expliqué avoir travaillé une tactique très précise, mais aussi ajouté juste après : « Il y a toujours un plan, mais parfois, l'adversaire nous oblige à le modifier ». C'est tout l'enjeu du match pour les Bleus...

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club