En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Kingsley Coman veut rattraper le temps perdu

    EURO 2020

    Les bleus

    EURO 2020

    Kingsley Coman veut rattraper le temps perdu

    21 mars 2019

    « Il reste beaucoup de matches cette année pour m’imposer »

    De retour en Bleu après une longue période d'absence due notamment à une grave blessure à la cheville, le joueur du Bayern est décidé à aller de l'avant pour jouer la prochaine grande compétition avec les Bleus et gagner des titres.

    Resté en France en juin dernier pendant que ses copains remportaient la Coupe du Monde en Russie (tout juste de retour de blessure, il faisait partie des 11 réservistes), Kingsley Coman est bien décidé à rattraper le temps perdu pour être dans le bon wagon à l’heure de l’Euro.

    « Il reste beaucoup de matches cette année pour m’imposer sur une longue période. Il faut déjà réaliser de bonnes performances en club pour être appelé en Équipe de France », explique le joueur du Bayern qui est revenu sur ses longues périodes de blessure qui l’ont empêché de jouer la Coupe du Monde et ont déjà gâché une bonne partie de sa saison. « Les blessures, c’est très dur mentalement et physiquement mais cela m’a rendu plus fort et cela m’a appris à travailler autrement avec les préparateurs physiques du Bayern de Munich. J’ai aussi changé ma façon de jouer car mon corps l’exige ».

    « J’espère pouvoir jouer avec Kylian »

    Le joueur formé au PSG, d’où il est parti très jeune, a aussi expliqué qu’il avait profité de ces périodes pour définir des priorités dans son jeu.

    «  Je me dois d’être plus décisif, je travaille davantage devant le but et je sens que je progresse à ce niveau», explique le joueur du Bayern qui veut se nourrir de la confiance du titre de Champion du monde pour avancer et gagner d’autres titres. « On sent plus de confiance dans l’équipe, le titre a donné cela, moins de pression, plus de relâchement et c’est très bon pour l’Équipe de France. J’ai vécu la Coupe du monde comme un supporter, sans frustration. Je relativise beaucoup, j’ai de la chance d’exercer ce métier, je suis encore jeune et j’espère disputer d’autres titres, en espérant être épargné par les blessures la prochaine fois ». L’ailier du Bayern espère aussi avoir l’opportunité d’être aligné en même temps que Kylian Mbappé. « Tout joueur peut être complémentaire avec Kylian, c’est toujours plus facile de jouer avec des joueurs rapides et techniques. J’espère que nous aurons la chance d'évoluer ensemble ». Ce sera peut-être demain en Moldavie ou lundi face à l’Islande, ne serait-ce que pour quelques minutes…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club