En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Le devoir de gagner

    Qual. EURO 2020

    Les bleus

    Qual. EURO 2020

    Le devoir de gagner

    7 sept. 2019

    > France - Albanie (20h45)

    Face à la modeste Albanie, 64ème nation au classement FIFA, la France championne du monde n'a d'autre choix que de gagner. Il faudra jouer juste pour contourner le bloc défensif mis en place par l'entraîneur italien des visiteurs.

    Malgré un trou d’air en Turquie au mois de juin (défaite 0-2), l’Equipe de France aborde la dernière ligne droit des qualifications pour l’Euro 2020 en tête. Mais les Bleus le savent : ils n’ont plus le droit à l’erreur. Les Turcs et les Islandais ne sont devancés qu’à la différence de buts et restent à l'affût du moindre faux pas.

    Comme l’expliquait Hugo Lloris en conférence de presse hier, « le meilleur moyen de se rattraper du faux pas en Turquie est de gagner nos 6 derniers matchs ». Un objectif tout à fait envisageable à la vue de l’adversité. A commencer par ce soir au Stade de France, avec la venue de l’Albanie. Certes, les Albanais sont encore en position de se qualifier, mais ils ont perdu en Turquie et en Islande, se contentant d’une victoire en Andorre (3-0) et d’un succès à domicile contre la Moldavie (2-0). Pas de quoi déstabiliser les champions du monde, même privés de Pogba, Kanté et Mbappé.

    « Quand on porte le maillot de l’équipe de France, on a le devoir de résultats », souligne le capitaine des Bleus. Pour ce soir, comme dans quatre jours face à l'Andorre, le seul résultat accepté est la victoire et rien d’autre.

    Deschamps joue la sécurité

    Si le nul concédé par les Bleus contre le Luxembourg (0-0) en septembre 2017, est là pour rappeler qu’aucun match n’est gagné d’avance, depuis cette triste soirée toulousaine (qui n’avait pas empêché les Français de se qualifier pour la Coupe du monde avec le résultat que l’on sait), les Bleus de Deschamps ont aujourd’hui un statut à assumer (encore davantage qu’il y a deux ans) et ne peuvent se permettre le moindre relâchement face à des Albanais qui vont vendre chèrement leur peau, recroquevillés derrière, près à jouer les contres et à saisir la moindre occasion sur coup de pied arrêté.

    Conscient du piège qui attend son équipe, Didier Deschamps a préféré rester très pragmatique en alignant 9 champions du monde au coup d’envoi. Seuls Coman et Lenglet viennent s’immiscer dans le groupe champion en Russie, même si Lemar et Tolisso changent de statuts en devenant titulaire.

    Une équipe construite pour donner des garanties, mais aussi pour être capable de déstabiliser les Albanais dans les petits espaces. Pour ça, DD compte sur les dribles de Coman et la justesse de passes de Lemar. La justesse : ce sera sans doute la clé du match. Alors qu’Edoardo Reja, l’expérimenté entraîneur (italien…) de l’Albanie va amasser les joueurs dans l’axe, il faudra être juste pour passer. Juste et efficace.

    > L’équipe probable contre l’Albanie :

    Lloris (cap.) - Pavard, Varane, Lenglet, Hernandez - Tolisso, Matuidi - Coman, Griezmann, Lemar - Giroud.

    Groupe H :

    France – Albanie (20h45)

    Islande – Moldavie (en cours, 1-0 à la mi-temps)

    Turquie – Andorre (20h45)

    Classement du groupe H :

    1. France, 9 pts +9
    2. Turquie, 9 pts +7
    3. Islande, 9 pts 0
    4. Albanie, 6 pts +2
    5. Moldavie, 3 pts -8
    6. Andorre, 0 pt -10

    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club