En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lemar, une présence en sursis

    EURO 2020

    Les bleus

    EURO 2020

    Lemar, une présence en sursis

    20 mars 2019

    Le joueur de l'Atletico vit une saiosn compliquée

    Finalement appelé par Deschamps alors qu'il avait dans un premier temps été écarté, Thomas Lemar vit une saison compliquée à l'Atletico de Madrid qu'il a rejoint cet été. Mais le sélectionneur, comme son entraîneur, Diego Simeone, a décidé d'être patient...

    Sans la blessure d’Anthony Martial, l’absence de Thomas Lemar de la liste des 23 pour la Moldavie et l’Islande était, avec Steven Nzonzi, le deuxième véritable choix de Didier Deschamps. Si Hernandez, B. Mendy, Rami et Tolisso étaient difficilement disponibles pour jouer en Bleu (blessés ou sans temps de jeu), en revanche, le joueur transféré cet été de Monaco à l’Atletico de Madrid est en pleine possession de ses moyens. Alors qu’il n’avait déjà jamais réellement gagné sa place dans le onze de départ, l’ancien joueur de Caen était bien parti pour perdre un peu plus encore depuis qu’il est en Espagne. Alors que son transfert chez les Colchoneros était censé lui permettre de franchir un palier, c’est tout le contraire qui s’est produit. Avec seulement deux buts et une passe décisive en 24 apparitions en Liga sous le maillot de sa nouvelle équipe (aucun but en 7 matchs de C1), le natif de Baie-Mahault, est loin de se montrer à la hauteur des 72 millions dépensé par le deuxième club de Madrid pour l’arracher à Monaco.

    Deschamps lui envoie un message

    Désormais dans une équipe qui pense d’abord à bien défendre avant de créer du jeu, et où l’exigence tactique reste la priorité absolue, le gaucher de 23 ans a du mal à se faire une place. A l’image de son match complètement raté à Turin lors du 8ème retour de la C1 (qui a entrainé sa sortie à l’heure de jeu). « Thomas Lemar a une saison compliquée, il a changé de club et donc d'exigences, explique Didier Deschamps. Il est amené à modifier son jeu. C'est surtout un joueur de ballon, un créateur. Et là, il évolue dans une équipe qui pense à bien défendre. Il a le potentiel, il a encore à progresser, mais je n'ai aucun souci sur sa qualité. » Prêt à se montrer patient, Deschamps a envoyé un signe fort à Lemar en l’appelant pour suppléer Martial, alors que l’on aurait davantage pensé à Lacazette, Ben Yedder ou même Plea, déjà venu en novembre dernier. A Madrid aussi du reste, on est convaincu des qualités du Champion du Monde et prête à lui laisser du temps. « « C’est un garçon avec beaucoup de talent, qui va beaucoup nous apporter et que nous devons utiliser selon les besoins de l’équipe », disait dernièrement Simeone.

    A travers les propos du sélectionneur, on peut toutefois s’interroger sur le choix fait par le joueur en décidant de rejoindre l’Atletico.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club