En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Mbappé est-il en train de changer ?

    EURO 2020

    Les bleus

    EURO 2020

    Mbappé est-il en train de changer ?

    24 mars 2019

    > France - Islande (lundi, 20h45)

    Ceux qui suivent régulièrement le PSG ont été un peu étonnés, pour ne pas dire choqués, en voyant Kylian Mbappé insister pour tirer le penalty sifflé en faveur du PSG face à l’OM en fin de match. Auteur d’un doublé, Di Maria aurait bien voulu le tirer pour être le premier joueur à réussir un triplé dans le classico...

    Il semblait déjà loin, ce dimanche17 mars, le gamin de 18 ans qui tentait de se faire une place au milieu des stars du Paris Saint-Germain… Auteur de 26 buts en Ligue 1, Mbappé voulait en ajouter un 27ème , cassant une bonne fois pour toutes son image de jeune prodige insouciant. Une attitude qu’on aurait pu toutefois anticiper en observant un peu plus le comportement du jeune champion du monde depuis quelques mois. De plus en plus intransigeant avec ses coéquipiers qui ont le malheur de l’oublier pour une passe, souvent agacé vis à vis des arbitres et des coups reçus (qui, il est vrai, sont de plus en plus nombreux), souvent nerveux vis à vis de ses adversaires (qui le cherchent de plus en plus), le n°10 des Bleus semble avoir perdu de la fraicheur. «  Il est comme il est et il n’y a pas de soucis, souligne Didier Deschamps qui a tenu à prendre sa défense en début de rassemblement. Il s’inscrit dans un collectif, dans un succès collectif, même si lui de par le poste qu’il occupe et à cause du fait qu’il marque et fait marquer, est mis en avant. Mais ce n’est pas pour ça qu’il va changer sa façon de voir les choses, il s’inscrit dans un collectif et il le sait bien, il dépend des autres, c’est souvent le cas des joueurs offensifs, ça se fait normalement », a ajouté le sélectionneur.

    Contre la Moldavie, on a vu Mbappé se prendre la tête avec Matuidi, qui a préféré prendre sa chance que de le servir dans la surface, on l’a vu s’agacer de ne pas marquer et prendre part à la fête, faisant parfois preuve d’un excès d’individualisme. Ce n’est qu’après son but qu’il a retrouvé le sourire. Un comportement qui rappelle un certain Cristiano Ronaldo. Comme tous les grands buteurs, Mbappé a du mal à contenir sa frustration.

    Dans ces conditions, peut-on s’étonner de voir Mbappé perdre de sa fraicheur ? Sous le feu des projecteurs depuis deux ans et ses premiers coups d’éclat avec Monaco, le jeune prodige est quasiment condamné à marquer à chaque match sous peine de décevoir. Face à un tel degré d’exigence qu’on lui impose indirectement, et qu’il s’impose à lui-même, le jeune parisien grandit plus vite que les autres. C’est justement à travers sa capacité à gérer ses émotions qu’il va rester un très grand joueur.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club