En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Pavard : « au Bayern j’ai même joué latéral gauche »

    Qual. EURO 2020

    Les bleus

    Qual. EURO 2020

    Pavard : « au Bayern j’ai même joué latéral gauche »

    8 oct. 2019

    Confidences...

    De passage en conférence de presse, Benjamin Pavard est revenu sur sa période difficile avec Stuttgart après le mondial et le fait qu’il ait été remis en question à son poste chez les Bleus. Il a aussi mis en avant sa polyvalence.

    « Après la coupe du monde, c'est vrai que je me suis montré un peu plus discret. Avec Stuttgart, on n'avait pas de bons résultats et ce n’était pas évident. Dans ces conditions, il est inutile de parler pour parler… ». Si Stuttgart est descendu au terme de la saison, lui a été transféré au Bayern et s’est très vite adapté. « Je n'ai pas douté de moi. Le Bayern est un grand club qui a les mêmes ambitions que moi : continuer à gagner les titres nationaux et aller le plus loin en C 1 ».

    Le jeune latéral droit des Bleus, formé à Lille en tant que défenseur central a évoqué sa polyvalence qui lui permet de jouer dans l’axe ou sur un côté.

    « Je me sens de mieux en mieux à droite. Je fais mes matches, je prends mes marques. J'ai plus de repères qu'avant. Après, je suis à la disposition du coach Kovac, au Bayern. J'ai même joué latéral gauche contre Tottenham (victoire 7-2) en deuxième mi-temps. Je n'ai aucun souci pour jouer aux quatre postes de la défense. Je suis polyvalent.

    Quant à la concurrence et le fait qu’il soit régulièrement remis en question au moindre match moyen, Benjamin Pavard reste très lucide. « Personne n'est indiscutable pour moi. Peut-être qu'il y a plus d'ouverture par rapport au poste de latéral droit en Equipe de France… Après, il y a toujours un premier et un deuxième. Pour l'instant, c'est moi le premier mais à moi de tout donner pour que le deuxième ne passe pas devant ».


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club