En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Que sont devenus les Champions du Monde U20 ?

    Les bleus

    Que sont devenus les Champions du Monde U20 ?

    21 mars 2019

    6 sont en Bleu aujourd'hui, mais les autres...

    Six joueurs parmi les 23 retenus par Deschamps pour le début des éliminatoires de l’Euro 2020 ont été Champions du Monde U20 en Turquie en 2013 : Alphonse Aréola, Paul Pogba, Samuel Umtiti, Florian Thauvin, Lucas Digne et Kurt Zouma. Quatre d’entre eux (Aréola, Pogba, Umtiti et Thauvin) ont été sacrés Champion du Monde en juillet, alors que les deux autres avaient déjà fréquenté la sélection avant la Coupe du monde, mais n'ont pas été conviés pour la Russie. Que sont devenus les autres ?

    Dimitri Foulquier (Getafe, Liga)

    Prêté à Grenade dans la foulée de son titre, le joueur formé à Rennes est transféré en 2014, puis quitte l’Espagne en 2017 pour signer à Watford (Premier League) qui le prête à Strasbourg, puis, depuis le mois d’août à Getafe (Espagne). Il connaitra 13 sélections avec les Espoirs entre 2013 et 2016.

    Mouhamadou-Naby Sarr (sans club)

    Le solide défenseur central formé à Lyon était promis à un bel avenir. Mais il ne parviendra jamais à confirmer au plus haut niveau, malgré un passage au Sporting Portugal (2014/2015). Venu au Red Star en 2016, il quitte le club en 2017 après une saison contrastée. Depuis, il a quitté le haut niveau.

    Geoffrey Kondogbia (FC Valence, Liga)

    Au FC Séville à l’époque du Mondial, le joueur formé à Lens a d’abord été transféré à Monaco, puis à l’Inter Milan, avant d’atterrir à Valence où il joue depuis 2017. S’il possède 5 sélections avec les A (obtenues entre 2013 et 2015), il est depuis 2018 international centrafricain.

    Jordan Veretout (Fiorentina, Série A)

    Actuellement à la Fiorentina, après un passage par Saint-Etienne (oùil avait été prêté par son ancien club, Aston Villa), le joueur formé à Nantes a la cote. S’il doit se contenter de 9 apparitions avec les Espoirs (saison 2013/2014), le joueur de 26 ans pourrait revenir en France par la grande porte. On parle en effet de l’intérêt de Lyon, de l’OM, et même dernièrement, du PSG !

    Yaya Sanogo (Toulouse, Ligue 1)

    Transféré à Arsenal dans la foulée du titre, le joueur formé à Auxerre a accumulé les pépins physiques qui ont freiné sa progression. Aujourd’hui à Toulouse, il a toujours du mal à confirmer tous les espoirs placés en lui.

    Bosetti en D2 nord-américaine

    Jean-Christophe Bahebeck (FC Utrecht, Pays-Bas)

    C’est au FC Utrecht, modeste 6ème du championnat des Pays-Bas, que joue aujourd’hui le joueur formé qau PSG. Ballotté de prêts en prêts par le club de la capitale (Troyes, Valenciennes, Saint-Etienne, Pescara…), il n’a jamais réussi à s’imposer au plus haut niveau.

    Alexy Bosetti (Oklahoma City, Etats-Unis)

    Révélé à Nice à l’âge de 20 ans, il connaît pour l’instant une progression très instable. Passé par Tours et Laval depuis 2017, il vient de quitter la Mayenne pour tenter sa chance aux Etats-Unis où il a rejoint Oklahoma City (USL, D2 nord-américaine).

    Alex Ngando (Göztepe, Turquie)

    Prometteur milieu de terrain formé au Stade Rennais, il a d’abord été prêté à Auxerre puis à Angers avant de signer à Bastia en 2015 puis de rejoindre la Turquie en 2017. Il porte aujourd’hui les couleurs du Göztepe SK, où il joue très peu. Lui aussi est passé par les Espoirs (4 sélections lors de la saison 2013/204).

    Pierre-Yves Polomat (Saint-Etienne, Ligue 1)

    Formé à Saint-Etienne où il a fait de bons débuts en Ligue 1, il a ensuite été prêté successivement à Châteauroux, Laval et Auxerre, avant de revenir au club cet été.

    Maxime Dupé (FC Nantes)

    Doublure de Tatarusanu à Nantes, son club formateur, il a gratté une quarantaine de matchs en Ligue 1 depuis la Coupe du Monde sans arriver à obtenir la confiance de ses entraineurs.  

    Paul Charruau (Red Star)

    Formé à Valenciennes, l’autre gardien de but remplaçant évolue au Red Star depuis cet été, après être passé par Bastia et le Paris FC, sans jamais s’imposer comme titulaire.

    Youssouf Sabaly (Bordeaux)

    Prometteur latéral droit du PSG, il a finalement été transféré à Bordeaux après une série de plusieurs prêts. Cet été, il a même failli partir à Naples, mais son transfert a été annulé au dernier moment (problème de visite médicale). Jamais passé par les Espoirs, il a rejoint la sélection du Sénégal en 2017 (11 sélections).

    Jérôme Roussillon (Wolfsburg, Bundesliga)

    Formé à Sochaux, il a explosé la saison dernière sous les couleurs de Montpellier avant d’être transféré cet été à Wolfsburg. Son nom a d’ailleurs été régulièrement cité pour rejoindre les A.

    Mario Lemina (Southampton, Premier League)

    Transféré de Lorient à l’OM dans la foulée de son titre, Mario Lemina a explosé lors de la saison 2014/2015. Il sera d’abord prêté, puis transféré à la Juventus où il jouera une quarantaine de matchs en deux saisons, avant d’être transféré à Southampton. Devenu international Gabonais depuis 2015, il a toujours une belle cote en France.

    Thibaut Vion (Niort, Ligue 2)

    Après l’équipe B de Porto, il a disputé quelques matchs de Ligue 1 avec Metz, son club formateur, avant de jouer depuis 2017 pour les Chamois Niortais.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club