En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Un groupe pas si ouvert que ça

    Les bleus

    Un groupe pas si ouvert que ça

    19 mars 2019

    Dur de se faire une place parmi les Champions du monde...

    Didier Deschamps a son groupe de Champions du Monde et n'est pas prêt à faire de gros changements. Le preuve en détaillant la liste des 23.

    Sur les 23 joueurs retenus par Didier Deschamps pour préparer les matchs contre la Moldavie (vendredi 22) et l’Islande (lundi 25), 17 seulement étaient en Russie pour le sacre mondial. Ce qui pourrait laisser penser, comme l'explique le sélectinneur, que « le groupe est ouvert ».

    Toutefois, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que le groupe est, au contraire, très loin d’être ouvert. En effet, sur les 6 champions du monde qui ne sont pas présents à Clairefontaine, seule l’absence de Steven Nzonzi peut être considérée comme un véritable choix du sélectionneur. Le Barcelonais Ousmane dembélé est blessé, alors que Lucas Hernandez (Atletico de Madrid) et Benjamin Mendy (Manchester City), les deux arrières gauches champions du monde, reviennent de blessure et n’ont pas encore rejoué avec leurs clubs respectifs. C’est le cas également pour Corentin Tolisso avec le Bayern. Adil Rami n’est pas blessé mais ne joue plus du tout avec l’OM.

    Sur les 6 joueurs qui les remplacent dans le groupe, 4 faisaient partie des réservistes (Coman, Digne, Sissoko et Zouma). Ce qui fait que depuis le mondial, le groupe de Didier Deschamps ne s’est réellement « ouvert » qu’à deux joueurs : Layvin Kurzawa et Tanguy Ndombélé. Et encore, la première des 11 sélections de Kurzawa remonte à novembre 2014…

    Comme l’explique Didier Deschamps, cela ne sert à rien de « changer pour changer, tant que les joueurs sont performants ». 22 fois titulaire avec la Roma (5ème de Série A), utilisé dans les 8 matchs de Ligue des Champions, Steven Nzonzi est pour l’instant le seul à être jugé en méforme. Mandanda, Varane, Sidibé, Pavard ou Fékir (pour ne citer qu’eux) sont pourtant loin de faire leur meilleure saison…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club