En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    9 derbys qui font de Saint-Etienne-Lyon une fête entre voisins…

    21ème journée

    Ligue 1

    21ème journée

    9 derbys qui font de Saint-Etienne-Lyon une fête entre voisins…

    20 janv. 2019

    > Saint-Etienne - Lyon (21h)

    Gros plan sur 9 derbys emblématiques qui sont souvent beaucoup plus chauds que les matchs entre les Verts et les Gones...

    Boca Juniors - River Plate (Argentine)

    C’est sans doute le derby le plus connu du monde. Mais aussi un des plus chauds entre supporters adverses. On a malheureusement pu le constater au mois de décembre lors de la finale retour de la Copa Libertadores. En Amérique du Sud, le match est surnommé « Superclásico ». La Bombonera pour le Boca Juniors ou le Monumental pour River Plate, les supporters adverses ne sont pas conviés dans le stade de leur rival.

    Olympiacos - Panathinaïkos (Grèce)

    Ce derby historique d’Athènes, plus communément appelé le « derby des éternels ennemis », est une rivalité sociale au départ. Créé en 1908, le Panathinaïkos est concurrencé en 1925 avec la création de l’Olympiacos Le Pirée. Le premier club est issu de la haute société, tandis que le second se fait porte-parole de la classe ouvrière. Une sorte de Saint-Etienne-Lyon en dix fois plus fort…

     

    Millwall - West Ham (Angleterre)

    C’était le plus grand derby d’Angleterre avant que Millwall ne se retrouve en 3ème division. Et ce n’est pas forcément plus mal ainsi. Car l’action se passait souvent plus dans les tribunes avec des bagarres générales que sur le terrain. Une partie des supporters de Millwall est d’ailleurs affiliée à l’extrême-droite d’Angleterre.

    Galatasaray - Fenerbahçe (Turquie)

    Parmi les nombreux derbys que compte Istanbul, Fenerbahçe - Galatasaray tient une place à part.

    Tout particulièrement depuis février 1934, quand les supporters et joueurs des deux équipes ont fini le match par une bagarre générale. C’est cette année-là que la rivalité entre les deux clubs stambouliotes a véritablement pris un tournant. Que le match ait lieu à la Türk Telekom Arena (Galatasaray) ou au Şükrü-Saracoğlu (Fenerbahçe), l’ambiance est considérée comme l’une des plus chaudes en Europe. Il s’agit de l’un des plus beaux derbys du monde.

    L'arbitre du Old-Firm menacé de mort

     Partizan - Etoile Rouge (Serbie)

    Le Partizan Belgrade et l’Etoile Rouge Belgrade sont rivaux depuis leur création, en 1945. Au-delà de la rivalité sportive, il y a aussi une rivalité politique entre les deux clubs de la capitale de la Serbie. Sportivement, les deux clubs de Belgrade se partagent la quasi-totalité des trophées dans leur pays, ce qui attise encore un peu plus la bataille pour la suprématie.

    Celtic - Glasgow Rangers (Ecosse)

    Religion, politique, sport… Tout est réuni pour faire du « Old Firm » un des derbys les plus chauds d’Europe. D'un côté un club traditionnellement protestant, de l'autre les Catholiques proches de la communauté irlandaise, les rencontres entre les deux équipes donnent lieu à des règlements de compte à tous les niveaux. Entre les supporters des deux clubs, c’est beaucoup plus qu’une rivalité sportive. D’ailleurs, l’arbitre du dernier Old Firm, coupable aux yeux des supporters du Celtic (battu) de ne pas avoir expulsé un joueur des Rangers, a reçu des menaces de mort.

    Flamengo - Fluminense (Brésil)
    Baptisé « Fla-Flu », le derby de Rio est un des plus connu du monde. Il se déroule chaque année au Maracana, devant près de 100 000 spectateurs. Comme dans les belles rivalités ancestrales, ce sont des anciens de Fluminense qui ont créé la section football de Flamengo en 1911, un peu comme Megadeath qui a été créé par un ancien de Metallica. Mais l'exemple ne parlera peut-être pas à tout le monde. Depuis que des anciens de Fluminense ont créé le club de Flamengo en 1911, les deux clubs se détestent. Les supporters aussi. Et il y a encore pas si longtemps, quand le Maracana (dont la capacité a été réduite pour des raisons de sécurité) battait son plein, ils étaient environ 200 000 à assister au match de l’année dans l’état de Rio.

    Everton - Liverpool (Angleterre)
    A vol d’oiseau, seuls deux kilomètres séparent les stades des deux clubs. Même si Everton a moins souvent l’occasion de briller en tête de la Premier League que les Reds, la rivalité est à son maximum entre les deux clubs du bord de la Mersey. C’est un des derbys les plus pacifistes en Europe, même si le drame du Heysel

    AS Roma - Lazio Roma (Italie)
    Une rivalité qui puise son antagonisme dans une des plus sombres périodes de l’Italie. En effet, la Lazio a été la seule équipe de la capitale soutenue par le régime fasciste à la fin des années 1920. Depuis, la tension a toujours été vive entre les deux clubs.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club