En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Aulas est-il machiavélique ?

    Coronavirus Covid-19

    Ligue 1

    Coronavirus Covid-19

    Aulas est-il machiavélique ?

    5 avr. 2020

    Polémique

    A quoi joue Jean-Michel Aulas ? Vendredi déjà nous nous posions cette question à la vue des déclarations du président de l’OL pour la reprise des championnats mais contre les matchs à huis clos. Deux positions pas franchement compatibles quand on sait que le déconfinement, s’il venait à être prononcé à temps pour permettre aux clubs de s’entraîner de nouveau, ne se fera pas du jour au lendemain et probablement dans des conditions très rigoureuses, impliquant notamment de jouer tout ou une partie des derniers matchs de Ligue 1 sans supporters.

    Ce matin, JMA va encore un peu plus loin en estimant que « les chances de reprendre ont beaucoup diminué ». Dans un entretien paru dans les colonnes des l’Equipe, le patron de l’OL estime qu’il va être de plus en plus compliqué d’obtenir l’autorisation des pouvoirs publics pour reprendre la saison. On en est à ce demander si le patron de l’OL, qui cette fois ne parle pas de « saison blanche » ou d’une quelconque autre façon d’attribuer les accessits européens ne manie pas l’actualité selon ses propres intérêts…

    Impossible juridiquement de conserver le classement actuel en cas d’arrêt de la saison

    Comme il l’avait expliqué dans les colonnes du Monde le 13 mars dernier, Jean-Michel Aulas sait très bien qu’en cas d’arrêt définitif des championnats, il sera très difficile de maintenir le classement en cours sans s’exposer à des combats juridiques. 11ème à 3 points du TOP 5 avec un match en retard, le RC Strasbourg Alsace par exemple peut estimer qu’il mérite de joueur la Ligue Europe. Pire encore : Lille, quatrième à un point du podium et 7 de l’OM a le calendrier le moins difficile des équipes de tête et peut légitimement penser qu’il a les moyens – au minimum – de grimper sur le podium… Quand on connaît les dizaines de millions que représentent une qualification en Coupe d’Europe, on s’imagine les conflits que les tribunaux auront à gérer s’il était décider de se baser sur le classement actuel pour répartir les places en Ligue des Champions et Europa League.

    Pour se protéger juridiquement, la Ligue de Football Professionnel n’aura d’autre choix que déclarer une « saison blanche ». Comme le suggérait Aulas dès le départ. Une décision dont bénéficiera l’OL, puisque les places européennes pourraient être accordées en fonction du classement de la saison dernière, voir un cumulé des cinq dernières saisons…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club