En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Bamba rend fou Saint-Etienne !

    Lille

    Ligue 1

    Lille

    Bamba rend fou Saint-Etienne !

    21 nov. 2018

    L'ASSE ne croyait pas en lui et sen mord les doigts...

    Le début de saison de Jonathan Bamba à Lille donne des regrets à Saint-Etienne. Dans le Forez, on ne lui a jamais fait confiance, en le prêtant à plusieurs reprises, jusqu’à le laisser partir libre l’été dernier…

    Quand Jonathan Bamba s’est engagé gratuitement avec Lille l’été dernier, les Stéphanois ne savaient pas encore réellement ce qu’ils perdaient. Le joueur de 22 ans était considéré comme un réel espoir du club (depuis quelques mois seulement), mais personne n’imaginait vraiment qu’il allait exploser de la sorte. Avec 7 buts et une passe décisive en 13 matchs de ligue 1, il est le « B » du fameux BIP BIP Lllois (Bamba, Ikoné et Pépé) qui permet au LOSC de créer la surprise en s’installant solidement sur le podium. Actuellement, il fait partie des meilleurs attaquants du championnat de France. Il est surtout devenu un joueur de premier plan, un attaquant qui joue parce qu’il a les qualités nécessaires. Selon son entraineur Christophe Galtier, un des partisans de sa venue au Losc, c’est l’année de la confirmation. «C’est un garçon qui a du caractère, très solide dans la tête ».Educateur à Saint-Etienne, Révelli a toujours cru en lui. « Le problème du foot, c’est que tout le monde pense qu’il n’y a que des garçons comme Varane, comme Zouma, qui entrent dans des équipes à seize ans et qui deviennent capitaines. Mais ça, ce sont des exceptions, déclare l’ancien grand Vert. Il y a des tas de garçons qui sont jugés à dix-sept ou dix-huit ans. On dit : "Il ne marque pas de buts..." mais tout le monde ne peut pas être Messi ou Mbappé. Lui, il a continué son travail, et quand vous êtes entraîneur ou formateur, il faut être patient, car le joueur s'affirme parfois à 21 ou 23 ans ». S’il lui a fallu du temps, au point de ne pas avoir songé miser sur lui (sauf quand il était trop tard…) Bamba est en train de prendre son envol vers les sommets à des centaines de kilomètres de Saint-Etienne.

    Les Verts ne croient pas en lui

    Des qualités qui du côté de Saint-Etienne n’ont sans doute pas été perçus. Chez les verts depuis 2011, Bamba a enchainé les prêts ce qui lui a valu de ne jamais pouvoir s’imposer dans son club formateur qui semble ne pas avoir laissé une chance à ce jeune venant de la région parisienne. D’abord au Paris FC en 2016 (14 matchs, 0 buts), puis il est prêté en Belgique à Saint-Troud (11 matchs pour 3 buts). Et de nouveau il est prêté à Angers cette fois-ci (20 matchs, 3 buts). Voué à enchainé les prêts car l’ASSE ne compte pas sur lui, l’international espoir décide de quitter son club formateur pour rejoindre Christophe Galtier. Le directeur général de l’ASSE Frédéric Paquet aurait aimé empêcher son départ mais cela s’est passé » autrement. Au vu de ses performances avec les Dogues, les verts ont clairement failli sur ce dossier. Parler de faute professionnelle serait un peu fort ,mais évoquer « une grosse erreur » sans doute pas.

    La revanche lilloise

    Comme si son périple à l’ASSE était un passage obligatoire, un passage obscur qui l’avait amené dans la lumière. Un peu comme si, en s’éloignant du Forez définitivement, Bamba avait quitté une ambiance bien trop néfaste pour sa carrière de footballeur. Surtou qu’à Lille il a retrouvé Christophe Galtier, qui l’avait lancé en Ligue 1 le 25 janvier 2015 (face au PSG). Heureux de rejoindre un « projet ambitieux », Jonathan Bamba espère aller loin avec le LOSC. « Je suis venu ici pour franchir un cap, pour progresser individuellement et collectivement, explique-t-il. J’ai opté pour le LOSC car je connais déjà le coach. Il me connaît très bien ». En plus d’avoir bien progressé en ce début de saison, Bamba paraît s’éclater au LOSC en témoigne ses relations sur le terrain avec Jonathan Ikoné et Nicolas Pépé avec lesquels il forme un trio d’attaque redoutable. Le nom de Pépé revient souvent au moment d’évoquer l’excellent début de saison des Lillois mais il ne faudrait pas mettre de côté l’implication et l’importance de ce jeune joueur déterminé à montrer toute l’étendue de son talent en Ligue 1. Et donner encore plus de regrets aux Stéphanois…

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club