En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Béric fait chavirer le chaudron

    STORY 2019/2020

    Ligue 1

    STORY 2019/2020

    Béric fait chavirer le chaudron

    19 mars 2020

    Le jour ou les Verts gagnent le derby à la 90ème minute...

    Suite de notre plongée dans la saison 2019/2020 avec un retour plus de 6 mois en arrière, quand les Verts remportaient le derby à Geoffroy-Guichard grâce à un but de Béric en toute fin de match.

    Il paraît tellement loin ce 6 octobre 2019… Jusqu’à la qualification pour la finale de la Coupe de France, le 5 mars dernier, c’était pourtant le plus beau souvenir d’une saison stéphanoise compliquée. Lors de la 9ème journée de championnat, c’est en plein chaos que les Verts s’apprêtent à jouer le derby contre leur rival de toujours. Ghislain Printant est débarqué deux jours plus tôt, victime des résultats d’une équipe qui semble à la dérive malgré son sursaut d’orgueil une semaine plus tôt à Nîmes (victoire 1-0 contre le cours du jeu). 19ème au classement, les Stéphanois sont barragistes au moment où Claude Puel, tout juste arrivé dans le Forez, va diriger son premier match sur le banc des Verts. En face, Lyon n’est pas beaucoup mieux. Après leurs débuts en fanfares, les gones se sont écroulés et ne comptent qu’un petit point de plus que Saint-Etienne (9 pour 8). 11èmes au classement, les Lyonnais sont très loin des ambitions affichées par le tandem Juninho-Aulas (embêter le PSG le plus longtemps possible) et sont en plein doute.

    Avant même le coup d’envoi, Puel réserve une surprise de taille : c’est avec un duo Diony-Abi à la pointe de l’attaque que se présentent les Stéphanois. Le premier était au placard alors que le second (19 ans) n’avait encore jamais débuté un match de Ligue 1. Une audace qui va être récompensée. Face à des Lyonnais sans imagination, sans inspiration et sans Dembélé placé sur le banc par Sylvinho, les Verts vont l’emporter dans les derniers instants du match. On joue la 90ème minute, tout le monde pense que le match va se terminer sur un pâle 0-0 quand surgit Robert Béric, entré en jeu dix minutes plus tôt. Esseulé aux six mètres, l’attaquant slovène reprend de la tête un centre millimétré de Boudebouz et propulse le ballon au fond des filets de Lopez. Un but qui met le feu au chaudron et va couter très cher à l’entraîneur brésilien de l’OL qui sera remercié le lendemain.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club