En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Bordeaux fait sa révolution et pense à Paulo Sousa

    Bordeaux

    Ligue 1

    Bordeaux

    Bordeaux fait sa révolution et pense à Paulo Sousa

    27 févr. 2019

    L'ancien de la Juventus bientôt sur le banc ?

    Eric Bédouet et Ricardo n’étaient pas les plus glamours des entraineurs de Ligue 1. Même si tout le monde à Bordeaux appréciaient la personnalité de ces deux techniciens réunis sur le banc depuis le mois de septembre (Ricardo contraint à la passivité pendant les matchs, faute de diplôme), ils ont surtout le gros défaut de ne pas avoir su faire progresser l’équipe.

    Si on ne tient compte que des matchs joués depuis la mise en place de ce duo inédit, à la fin de l’été, les Girondins pointent à la 13ème place. C’est à dire exactement leur place aujourd’hui. « On ne sentait pas que l'équipe était sur une pente ascendante. On n'était pas préparé à ça, a expliqué Joe DaGrosa, le patron de General Americain Capital Partners, propriétaire du club. Quand les choses ne vont pas bien, il faut redoubler de motivation. Et aussi changer, parfois... »

    Carrière mitigée sur le banc pour Paulo Sousa

    Ricardo, qui se doutait bien qu’il n’irait pas au delà du mois de juin, pensait qu’il terminerait au moins la saison, persuadé qu’il pouvait redresser la barre et terminer dans la première partie du classement. Mais, et c’est tout le paradoxe, la situation du club, à l’abris de la descente (à moins d’un concours de circonstances peu probable) et à trop grande distance des places européennes, permet justement aux patrons américains du club de procéder dès maintenant au changement pour préparer au mieux la prochaine saison.

    Après Ricardo, c’est donc Eric Bédouet qui va quitter son poste (sans que l’on sache encore si un rôle lui sera confié dans l’organigramme du club). « Eric Bédouet est une fantastique personne, il a été très important avant même notre achat du club, on a toujours pu compter sur lui, a-t-il ajouté. Mais nous allons faire un changement de coach avant la fin de la saison. Nous allons trouver la bonne personne. Nous avons identifié quelqu’un, les négociations sont en cours. Nous ne ferons pas d’annonce avant la fin de ces discussions ». Idem pour Patrick Colleter, arrivé dans les bagages de Ricardo en septembre.

    Ce matin, le nom de Paulo Sousa circule avec insistance pour occuper le poste d’entraîneur. Alors que l’option Puel était elle aussi évoquée, les nouveaux propriétaires souhaitent installer un entraineur étranger sur le banc et songent sérieusement à l’ancien joueur de la Juventus (international portugais à 51 reprises), actuellement libre après une expérience pas franchement réussie en Chine (où il entrainait le Tianji Quanjian FC). Paulo Sousa, 48 ans, est aussi passé sur le banc de Bâle une saison (champion de Suisse en 2015), et de la Fiorentina entre 2015 et 2017. Avant cela, il a remporté la Coupe de la Ligue en Hongrie avec Videoton (2012) et le titre de champion d’Israël avec Tel Aviv en 2014. Son style de jeu ? Un pressing haut et de la verticalité pour aller vite vers le but adverse. 5ème lors de sa première saison en Italie (après un super départ), la Fiorentina a conclu l’exercice 2016/2017 à la 8ème place et son contrat n’a pas été renouvelé. Après avoir rejoint le Tianji Quanjian FC en novembre 2017, il a finalement quitté le club « d’un commun accord » en octobre dernier, notamment en raison des résultats décevants du club.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club