En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    BREST sait enfin recevoir

    Ligue 1

    BREST sait enfin recevoir

    18 oct. 2018

    > Brest – Lorient, le 20/10 (15H, Stade Francis le Blé)

    En posant ses valises à Brest, au cœur de l’été 2016, Jean-Marc Furlan avait tout de suite suscité l’enthousiasme au sein du club breton qui sortait d’une pâle saison terminée à la 10ème place, près de 20 points derrière le podium. Malgré un départ canon, qui voyait le Stade de Brest partager la première place avec le Stade de Reims après 10 journées, qu’il avait lui même qualifié de miraculeux, la saison s’était soldée par une cinquième place à un petit point du podium. Habitué des départs canons, le club breton animait aussi le début du précédent exercice, avec une belle troisième place au terme des dix premières journées. Exactement les mêmes temps de passage que cette saison, qui a vu Brest s’installer sur le podium au soir de la 9ème journée, après sa belle victoire sur Châteauroux (5-1) à domicile. Dans la foulée, les Bretons se sont imposés à Valenciennes et ont conforté leurs ambitions. De quoi donner confiance pour une nouvelle saison déjà pleine de promesses. Si Metz, Lens et Lorient font figure de grands favoris pour la montée, Brest (6ème budget de Ligue 2) aura son mot à dire. “J’espère qu’on va continuer comme ça au fil des mois même si on aura des baisses de régime, comme toutes les saisons, explique l’entraîneur brestois qui ne cache pas son optimisme. Quand l'effectif se stabilise un peu et que l'on travaille au quotidien, depuis plusieurs mois avec certains discours, on sent des choses qui évoluent beaucoup”. Pour espérer tenir jusqu’au bout et ne pas échouer en barrages comme la saison dernière (5ème, Brest avait perdu au Havre, alors 4ème), Furlan sait que son équipe doit s’améliorer à domicile. La saison dernière, c’est ce déficit de 25 points perdus sur sa pelouse qui a couté très cher à son équipe, seulement 9ème du classement dans cet exercice. “Notre quête de faire des matches à domicile intéressants, de devenir presque invincibles, est une longue quête, explique le technicien. Il y a des endroits où l'on progresse. On sent qu'il y a plus de convictions dans certains domaines, ce qui nous permet de réaliser un match comme cela. Je suis sûr que l'an passé ou il y a deux ans, ça aurait été complètement différent. J'ai l'impression qu'on a progressé sur la transcendance des joueurs, pendant 95 minutes”. Même si l’expulsion d’Opéri juste après la mi-temps avait bien aidé les Bretons ce soir-là (contre Châteauroux), Brest s’est rapproché de son match référence à Francis-le-Blé.

    Finalement, si Brest a déjà abandonné 5 points sur sa pelouse, c’est surtout de la faute à l’armada du FC Metz (venu s’imposer lors de la première journée). Depuis, seul le Paris FC a réussi à prendre un point sur une pelouse où Le Havre et le Gazélec sont venus se casser les dents. Une confiance qui sera de mise samedi lors du derby de Bretagne. C’est Lorient qui se pointe à Francis le Blé.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club