En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ça passe ou ça casse

    Marseille

    Ligue 1

    Marseille

    Ça passe ou ça casse

    5 févr. 2019

    > Marseille - Bordeaux (19h)

    Rudi Garcia et l'OM n'ont plus le choix. Arrivés au bout du bout de l'espoir, les Marseillais ont encore une petite chance de sauver leur saison, en gagnant ce soir puis au moins deux de leurs trois prochains matchs. Sinon...

    Selon nos informations, Rudi Garcia a quatre matchs pour relancer l’OM : la réception de Bordeaux le 5 février (match en retard de la 18ème journée), le déplacement à Dijon le 8 février, la réception d’Amiens le 16 et le déplacement en Bretagne pour affronter Rennes une semaine plus tard. Ce n’est pas Jacques-Henri Eyraud qui aurait fixé cet ultimatum à l’entraîneur marseillais, mais directement Franck Mc Court. Objectif : prendre au moins 9 points sur les 12 en jeu. Une pression que repousse en bloc Rudi Garcia qui affiche sa détermination. « On est venu me chercher pour un projet, j’entame ma deuxième saison pleine, j’étais venu en cours lors de la première, rappelle l’entraîneur marseillais. On travaille de manière acharnée avec Andoni et Jacques-Henri puisqu’on est les trois personnes à travailler au quotidien ». En conférence de presse, l’entraîneur marseillais a fait part de son optimisme. « Il n’y a pas de changement entre cette année et l’année passée. On est déçu que ça ne porte pas ses fruits. Il reste suffisamment de matches pour remonter au classement. Il n’y a que ça qui m’anime. Je donne le meilleur de moi-même et je n’ai pas fini de le donner. Espérons qu’on va remonter vite la pente et que ce ne soit pas une saison ratée. Dans les coupes, ça l’est. Il ne reste que le championnat, on verra à la fin. Il y a plein de belles choses à faire. Ce serait bien de rappeler que, quand on est arrivé, on n’était pas bien classé et qu’il y avait plein de soucis dans le club. Le projet continue et je suis à fond dedans », a clamé celui qui reste la cible des supporters.

    Pour s’assurer que son message continuait de passer au près de ses joueurs, le technicien olympien se serait d’ailleurs entretenu avec ses cadres après la défaite à Reims (0-2, 24ème journée). Une chose est sûre : pour rester aux commandes du projet, Rudi Garcia a un besoin urgent de points. Parce que pendant ce temps-là, Lyon et Lille tournent à plein régime.

    Première étape ce soir face à Bordeaux, à huis clos et sans Rami, Payet (blessé), Gustavo (malade), Thauvin et Strootman (suspendus).


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club