En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ce que l'on sait de plus sur l'OM

    Marseille

    Ligue 1

    Marseille

    Ce que l'on sait de plus sur l'OM

    14 janv. 2019

    > Les 6 enseignements de Marseille-Monaco (1-1)

    Germain, Rami, Caleta-Car et Radonjic écartés

    Sur le banc (Rami, Germain et Caleta-Car) ou même pas dans le groupe (Radojnic), ces quatre joueurs sont les premiers à payer le prix de la (très) mauvaise passe marseillaise. Rami n’était pas dans le groupe à Saint-Etienne contre Andrézieux, mais paye sa mauvaise forme actuelle. Pour accompagner Luiz Gustavo en défense centrale, Rudi Garcia a choisi Rolando, pourtant titulaire et pas exempt de tout reproche en Coupe.

    Luiz Gustavo assure en défense

    C’est un des choix forts de Garcia. Alors que tous ses défenseurs centraux étaient disponibles, il a choisi de faire descendre Luiz Gustavo derrière, alignant une paire Strootman-Lopez devant la défense. Un choix payant, le Brésilien ayant été un des meilleurs marseillais (avec Lopez et Thauvin) face à Monaco.

    Germain plus que jamais poussé dehors

    Ce n’est pas un secret, Valère Germain veut quitter l’OM. Alors que Nice et Monaco, ses deux anciens clubs, sont venus aux renseignements, aucune offre concrète n’est encore arrivée sur la table du président Eyraud. Mais une chose est sûre : en se passant d’attaquant face à Monaco (comme il l’avait fait face au PSG en début de saison), Rudi Garcia a montré qu’il ne comptait plus sur lui. Pas plus que sur Mitroglou qui est resté scotché au banc.

    La détresse de Payet

    Rien ne va plus pour Payet

    En dehors d’un début de saison à peu près convenable, le capitaine de l’OM est devenu un fantôme sur le terrain. Invisible contre Monaco, il est sorti sous les sifflets à l’heure de jeu, remplacé par Njie. Dépassé physiquement, le n°10 de l’OM n’a clairement plus sa place dans l’équipe à l’heure actuelle. Mais son état d’esprit reste irréprochable et rien ne dit qu’il ne reviendra pas à un meilleur niveau dans les prochaines semaines. A moins que d’ici là, il soit parti, ce qui reste une possibilité…

    Garcia garde confiance

    On a senti Rudi Garcia soulagé après la rencontre. « Le groupe a montré que dans la difficulté, il pouvait répondre présent, estime l’entraîneur marseillais satisfait de ce qu’il a vu sur le terrain. On pouvait voir un groupe amorphe, mais ils n'ont rien démontré de tout ça. On voit la qualité d'un groupe dans la difficulté. On a vu des actes et pas que des paroles ce soir ».

    Un fond de jeu très pauvre

    Si l’état d’esprit était là et certains joueurs, comme Luiz Gustavo, Kevin Strootman (auteur sans doute de son meilleur match depuis le début de saison), Maxime Lopez (buteur) ou Florian Thauvin ont montré individuellement de belles choses, l’OM n’a pratiquement pas fait de jeu face à Monaco. Dans les 20 dernières minutes de la première période et les 20 première de la seconde période, ce sont les Monégasques qui se sont montrés habiles techniquement et bien organisés tactiquement. Du côté du jeu, on n’a pas avancé.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club