En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    C'est l'heure de Rongier

    Marseille

    Ligue 1

    Marseille

    C'est l'heure de Rongier

    1 oct. 2019

    Titulaire pour la première fois avec l'OM contre Rennes dimanche, l'ancien Nantais va enchainer à Amiens en l'absence de Strootman. Et à vrai dire, il ne devrait plus sortir du onze de Villas-Boas...

    Après avoir patienté sur le banc (31 minutes de jeu lors de ses trois premiers matchs) Valentin Rongier a fait ses grands débuts comme titulaire avec l’OM lors de la réception de Rennes dans le choc de la 8ème journée. Une première réussie qui valide les 13,5 M€ dépensés pour le recruter. En deuxième période notamment, l’ancien Nantais a régné au milieu de terrain, s’affichant notamment comme un parfait complément à Morgan Sanson. Que ce soit à la récupération, dans la construction du jeu ou dans la percussion, le milieu de terrain de 24 ans a été omniprésent. En l’absence de Strootman, suspendu à Amiens (9ème journée, vendredi 4 octobre), Rongier va enchainer avec une deuxième titularisation. Difficile aujourd’hui pour Villas-Boas (pour lequel le Nantais n’était pas une priorité) de se passer des services du natif de Mâcon. « Je suis un compétiteur, donc j’ai envie de commencer tous les matchs », explique ce dernier, qui n’est pas prêt de laisser sa place dans l’entrejeu, bien décidé à saisir sa chance. Pour l’intégrer, Villas-Boas n’a pas hésité à changer son système de jeu, passant d’un 4-3-3 à un 4-2-3-1.

    Celui qui n’avait pratiquement pas joué son premier match complet face à Rennes, depuis le 24 août et la victoire du FC Nantes à Amiens (3ème journée de Ligue 1), va maintenant monter en régime. On se rappelle alors de sa déclaration alors qu’il rongeait son frein sur le banc. « Je travaille à l’entraînement, j’attends que le coach me donne ma chance et j’essaierai de ne plus sortir du onze ». C’est bien parti.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club