En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Classico, J-1

    SPECIAL CLASSICO

    Ligue 1

    SPECIAL CLASSICO

    Classico, J-1

    26 oct. 2019

    La réponse de Tuchel à AVB, les groupes, le cas Cavani, les ambitions de l'OM...

    Un peu plus de 24 heures avant le classico, les dernières informations sur le match choc de la 11ème journée...

    Les groupes officiels

    Alors que l’OM se présentera au Parc demain au complet à l’exception de Florian Thauvin, le PSG déplore de son côté les absences de Neymar, Gueye (finalement forfait) et Meunier.

    > Le groupe du PSG :

    Navas, Rico, Dagba, Kimpembe, Thiago Silva, Diallo, Bernat, Kurzawa, Herrera, Sarabia, Marquinhos, Verratti, Draxler, Di Maria, Paredes, Choupo-Moting, Mbappé, Icardi

    > Le groupe de l’OM :

    Mandanda, Pelé, Dia, Sakaï, Sarr, Perrin, Alvaro, Caleta-Car, Kamera, Amavi, Sanson, Lopez, Rongier, Strootman, Sanson, Payet, Germain, Khaoui, Benedetto, Aké, Radonjic

     

    Tuchel pas d’accord avec Villas-Boas

    Alors qu’André Villas-Boas n’a cessé de répéter que le match de demain est trop déséquilibré pour avoir la saveur d’un vrai classico, Thomas Tuchel n’est absolument pas d’accord. «  Je dirais la même chose si j'étais l'entraîneur de l'OM, histoire de pondérer les attentes des supporters. Je peux comprendre cet avis », explique l’entraîneur du PSG qui ne cache pas que le PSG est favori mais replace la rencontre dans son contexte si particulier. « C'est vrai, nous sommes dans un grand moment. Nous sommes forts. On a souvent gagné le Championnat, mais dans ce type de match, il n'y a pas de différence, que l'équipe soit première, douzième, vingtième… C'est un match isolé. Tout peut arriver. Je ne sais pas pourquoi mais c'est comme ça ».

    Tuchel pense à Cavani

    30 minutes pour Cavani en 2ème période ?

    En conférence de presse, Thomas Tuchel a évoqué le cas Edinson Cavani, qui n’a pas encore rejoué depuis son retour de blessure.

    « Avant un match, je ne peux pas promettre qu'il va jouer quinze ou vingt minutes. Ça dépend des circonstances tactiques, des blessures. C'est dur aussi pour moi. Je sais qu'il est déçu mais il ne le montre pas à l'entraînement. J'espère qu'il va rester avec le même état d'esprit et je vais essayer de lui donner des minutes. Il en a besoin pour retrouver du rythme ».

    Avec la très probable titularisation de Kylian Mbappé demain contre l’OM, en même temps que celle d’Icardi, on peut logiquement voir Cavani entrer en jeu pour la dernière demi-heure à la place de l’Argentin…

    Villas-Boas rectifie (un peu) sa communication

    André Villas-Boas a légèrement changé sa communication à l’approche du classico. « On ne va pas à Paris pour participer à la fête, on y va avec nos armes. On peut gagner mais les statistiques ne parlent pas en notre faveur ». Une version plus soft qui veut dire à peu près la même chose sur l’importance que l’entraîneur portugais accorde au résultat du Parc…

    Kimpembe allume Marseille

    La première (la seule) déclaration choc à propos du classico est venu de Presnel Kimpembe et fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux. « Je ne connais pas du tout Marseille, et je n'y mettrai jamais les pieds a déclaré le défenseur du PSG dans les colonnes du Parisien. Cela ne m'intéresse pas du tout et ça ne m'intéressera jamais. Je ne connais que Paris, moi ».


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club