En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Faut-il s’inquiéter pour Amiens ?

    Amiens

    Ligue 1

    Amiens

    Faut-il s’inquiéter pour Amiens ?

    12 sept. 2019

    > Amiens - Lyon (vendredi, 20h45)

    Avant d’affronter l’Olympique lyonnais demain soir à la Licorne les picards pointent à une inquiétante 18ème place, faut-il pour autant s’inquiéter pour une équipe qui a connu de nombreux changements à l’inter saison ?

    Une victoire pour trois défaites, trois points et une place de barragiste : sur un plan purement comptable la situation d’Amiens n’est pas réellement enviable, mais de nombreux éléments peuvent aider à comprendre celle-ci.

    Même si il serait dangereux de se cacher derrière cela, il est difficile de penser que le départ de Christophe Pélissier puisse être sans conséquences. Celui qui a passé quatre saisons et demi sur le banc de l’Amiens SC est parti de côté de Lorient, laissant derrière lui le club qu’il avait fait monter en L1 à l’issu de la saison 2016 2017 grâce à un but dans les ultimes secondes du championnat, face à son défi : rester une saison de plus en Ligue 1 avec un des plus petits budgets de ses 20 pensionnaires.

    C’est le très jeune (37 ans) Luka Elsner qui a donc endossé le costume d’entraineur, avec la lourde responsabilité de succéder à un entraîneur devenu emblématique en l’espace de quatre ans. Jusqu’ici le technicien slovène reste fidèle aux principe de son prédécesseur, son équipe pratiquant un jeu assez agréable, fait de transitions rapides qui peut faire mal. Les Lillois, battus 1-0 à la Licorne lors de la 2ème journée, peuvent en témoigner.  

    Ghoddos, le coup dur

    Si il y a bien un paramètre qui n’évolue guère depuis quelques années, c’est bien l’intelligence de la cellule de recrutement. En effet Gaël Kakuta a définitivement posé ses valises en Picardie après de nombreux aller-retour en Espagne il a donc été cédé cet été par la Rayo Vallecano. Si sa vitesse et sa technique vont aider offensivement, c’est dans la ligne défensive qu’Amiens à identifié un besoin d’expérience, ainsi Christophe Jallet est arrivé libre de Nice, alors que l’ancien Lillois Aurélien Chedjou, a signé dans les dernières heures du mercato en provenance de Basaksehir (Turquie).

    En revanche, l’été des Picards a été marqué par un événement facheux dont ils se seraient bien passés. Fin aout l’attaquant Iranien Samman Ghoddos a écopé de 4 mois de suspension par la FIFA. Cette suspension est liée au non transfert de Ghoddos d’Ostersund (Suède) vers Huesca (Espagne) à l’été 2018. Alors que le club suédois a été interdit de recrutement, le joueur à la frappe de mule a lui été lourdement sanctionné et ne rejouera pas avant le mois de janvier.

    Sans lui, mais toujours avec Serhou Guirassy, prêté pour les 5 derniers mois de la saison dernière par Cologne (3 buts en 13 apparitions) et pour lequel le club a cassé sa tirelire (6 millions d’euros). Si on ajoute Kakuta (3 M€) et et les transferts définitifs des joueurs prêtés (Gnahoré, Blin et Kraft, ce dernier ayant été revendu dans la foulée avec une plus value de plus de 3 M€), le club a déboursé près de 16 M€ en transferts durant l’été. Pour l’instant, les résultats se font encore attendre, mais ne comptez pas sur les Picards pour paniquer. Dès la première journée, Amiens sait qu’il devra luter pour se maintenir jusqu’au bout. La saison dernière déjà, le club n comptait qu’un point de plus après 4 journées, avant de s’incliner sur sa pelouse contre Lille (2-3). A la fois inquiétant, puisqu’Amiens n’aura peut-être pas la chance de se maintenir une nouvelle fois avec seulement 38 points (son total 2018/2019) pas aussi rassurant en constatant que le club reste dans ses temps de passage. « Selon moi, les équipes qui tentent de créer obtiennent plus de points sur le long terme », expliquait en début de saison Régis Gurtner dans les colonne de l’Equipe. Le déplacement à Metz pour le compte de la 6ème journée (samedi 21 septembre, 20h) devrait nous en dire un peu plus…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club