En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Faut-il s'inquiéter pour Lyon ?

    Olympique Lyonnais

    Ligue 1

    Olympique Lyonnais

    Faut-il s'inquiéter pour Lyon ?

    1 août 2019

    Des ventes (et des plus values) hallucinantes, un recrutement séduisant, une réorganisation totale dans la façon d'aborder la saison... L'été de l'Olympique Lyonnais est très actif. En conférence de presse, Jean-Michel Aulas, qui a doucement pris un peu de recul, confiant les clés du camion au tandem Juninho-Sylvinho, n'a pas hésité à afficher son optimisme.

    « Nous avons envie de nous accrocher au PSG le plus longtemps possible », a lâché le patron de l’OL très enthousiaste. Mais, si la méthode Coué a une influence sur le mental, elle ne suffit pas toujours en matière de football. Et hier soir notamment, face à une jeune équipe de Liverpool qui a beaucoup fait tourner, les Gones ont montré leurs limites.

    Trop légers, Depay et ses coéquipiers ont été balayés (1-3) par les vainqueurs de la dernière Ligue des Champions. Rien d’alarmant bien sûr, mais cette défaite fait redescendre sur terre le 3ème de la saison dernière, qui restait sur une victoire à l’Emirates Stadium face à Arsenal (2-1), sans doute un peu trop flatteuse. Elle a notamment rappelé que face aux Gunners, les Lyonnais ont gagné contre le cours du jeu.

    Face aux Reds, les recrues (Andersen, Jean Lucas et Thiago Mendes) ont montré qu’elles n’étaient pas encore prêtes. Et l’OL a compris qu’on ne remplaçait pas Ndombélé, Fékir et Mendy comme ça.

    Avec cette question qui revient déjà sur toutes les lèvres : l’OL 2019/2020 est-il plus fort que son prédécesseur ? Et aujourd’hui, il est clair que non.

    En y regardant de près, on peut même craindre un déséquilibre dans cette équipe crée notamment par le départ de Fékir. Certes Sylvinho souhaitait le voir légèrement reculer, pour l’intégrer au milieu de terrain dans son 4-3-3, mais on ne saura jamais ce que cela aurait pu donner. Ce que l’on sait en revanche, c’est que la créativité du champion du Monde, sa technique, ses coups francs et la pression qu’il mettait sur la défense adverse, va considérablement manquer aux Lyonnais.

    Si le retour de Youssouf Koné sur le flanc gauche est très attendu, il ne faut pas oublier que l’international malien ne compte qu’une vingtaine de matchs de Ligue 1. Mais Ferland Mendy en avait encore moins en arrivant en provenance du Havre il y a un an…

    Bien sûr, il n’est pas question de s’alarmer, surtout que les principaux concurrents (sur le papier) de l’OL pour le podium, Lille, Marseille, Monaco ou Rennes ne sont pas très bien embarqués dans leur mercato, en dehors de Saint-Etienne.

    Mais on ne peut s’empêcher de se poser la question : l’OL n’est-il pas surcôté ?


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club