En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Jardim a-t-il encore les moyens de faire gagner Monaco ?

    Monaco

    Ligue 1

    Monaco

    Jardim a-t-il encore les moyens de faire gagner Monaco ?

    16 sept. 2019

    L'entraîneur de l'ASM est sur la sellette

    Malgré 140 millions dépensés sur le marché des transferts, l'ASM fait encore moins bien que la saison dernière. Une situation imputable à Léonardo Jardim ? En tout cas, elle pourrait lui couter très cher...

    2 points après 5 journées : le bilan de Léonardo Jardim est encore pire que celui de la saison dernière à la même époque. Il y a un an tout juste, l’ASM ramenait un point de Toulouse lors de la 5ème journée et pointait à la 15ème place avec 5 points. Un début de championnat qui poussait le président Rybolovlev à se séparer de son entraîneur quelques semaines plus tard. Revenu aux commandes fin janvier après l’échec Thierry Henry, le technicien portugais prendra les points nécessaires au maintien du club avant la fin de l’hiver, pour terminer la saison difficilement, malgré un recrutement impressionnant (arrivées de Fabregas, Gelson Martins, Adrien Silva et Ballo-Touré notamment…). Une saison que Monaco terminera avec 36 points, ce qui lui aurait valu de descendre, où au mieux de jouer les barrages lors des 8 saisons précédentes.

    Des choix surprenants

    Reconduit à la tête de l’équipe, Jardim a de nouveau exigé des renforts, se plaignant notamment de ne pas avoir suffisamment d’attaquants, ou pas assez de milieux. Avec les joueurs demandés, l’entraîneur portugais a aussi reçu un coup de pression de ses patrons. « Aujourd’hui, je pense que Leonardo Jardim a tous les éléments pour atteindre l’objectif qu’on s’est fixé (ndlr : terminer sur le podium) » a notamment déclaré Oleg Petrov, le vice-président du club en présentant les recrues. « Nous avons toujours eu de l’ambition. Bien sûr, le début de saison que nous faisons ne le prouve pas, mais les ambitions restent les mêmes ».

    Aujourd’hui, les détracteurs de l’entraîneur monégasque pointent du doigt ses choix. Et ne comprennent pas pourquoi le prometteur Badiashile reste sur le banc pendant que la charnière Glik-Maripan se fait régulièrement dépasser. On a du mal à comprendre également la position de Fabregas comme sentinelle devant la défense (Bakayoko ayant d’avantage un rôle de relayeur) pendant d’Adrien Silva reste sur le banc, ou encore, l’absence du jeune latéral gauche acheté 10 millions au PSG, Zagré, dans le groupe pour la réception de l’OM hier. Les performances de Lecomte dans le but interrogent également. En 5 matchs, celui qui est aux portes de l’équipe de France, n’a pas encore été décisif pour son équipe, qu’il a même enfoncé à plusieurs reprises (coupable sur deux ou trois buts au minimum depuis le début de saison).

    Y-a-t-il un problème de préparation, physique ou mentale ? Le coach parvient-il à tirer le maximum de ses joueurs ? Pour l’instant, ce sont des questions, mais les réponses pourraient bien venir très vite. Et faire mal.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club