En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Jardim : « donner une réponse samedi »

    Monaco

    Ligue 1

    Monaco

    Jardim : « donner une réponse samedi »

    20 déc. 2019

    L'entraîneur de l'ASM réagit aux critiques

    Face au déferlement de critiques après l'élimination de l'ASM en Coupe de la Ligue, Léonardo Jardim annonce une réponse samedi contre ces mêmes Lillois. Sans ignorer qu'il est en grand danger.

    Quel est votre état d’esprit après la prestation de votre équipe mardi en Coupe de la Ligue ?

    J'ai déjà parlé de ça après le match. On n'était pas à notre niveau. On attend plus de nous. On doit donner une réponse samedi.

    Après sa nette victoire, Lille a un avantage psychologique…
    Lille est une très bonne équipe qui enchaîne beaucoup de bons matches, elle gagne de la confiance. Nous, on a des ambitions. Ce sera un match équilibré. Les deux équipes oublieront la Coupe. Le Championnat, c'est le Championnat…

    Avec l’obligation de gagner…
    Toujours. C'est pour ça qu'on travaille, c'est pour ça qu'on est ici : on doit gagner les matches pour arriver aux objectifs du club.

    Personnellement, sentez-vous plus de pression pour ce match avec l’obligation de le gagner ?
    C'est une question personnelle. Je suis ici depuis quelque temps. Le plus important, c'est de soutenir les joueurs qui vont jouer. Le coach n'est pas la chose la plus importante. On doit faire un bon match pour soutenir l'équipe.

    On vous dit en danger…
    Comme tous les entraîneurs. On a progressé depuis la 6ème journée. Ce n'est pas à moi de faire le bilan.

    Mais justement, personnellement quel est votre état d’esprit à la veille de ce match ?
    Sincèrement, après vingt ans de job, je suis une personne qui n'a pas besoin toutes les semaines qu'on me rassure sur mon travail. Le patron m'a demandé de revenir. Je sers le club. On est dans la construction d'une nouvelle équipe. La vie d'un entraîneur, c'est de rester en première ligne. Je préfère que les critiques soient contre moi que contre mes joueurs. Laissons-les faire leur travail et démontrer leurs qualités. Je préfère être la cible.

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club