En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Kamara, la pépite marseillaise à ne pas lâcher

    Marseille

    Ligue 1

    Marseille

    Kamara, la pépite marseillaise à ne pas lâcher

    1 mars 2019

    > OM - St-Etienne (dimanche 3, 21h)

    ur produit du centre de formation de l'OM, la jeune pépite de 19 ans a vécu un début de saison très compliquée, à l’image de son équipe, mais a retrouvé une place de titulaire depuis plusieurs semaines. Aujopurd’hui, plusieurs belles formations européennes lui font les yeux doux avec insistance. De quoi s'interroger sur son futur au sein de son club formateur.

    Boubacar Kamara est le beau diamant à polir de la formation marseillaise. Sa qualité technique est au-dessus de la moyenne. Sa vision du jeu est très bonne aussi. De sacrés atouts à seulement 19 ans. Rolando ne cache d’ailleurs pas son admiration pour son jeune coéquipier : « Boubacar va aller loin. Il va avoir une très grande carrière. Il va gagner des titres. On traverse une période difficile, mais malgré cela il prouve ses qualités. J'essaie toujours de lui transmettre un peu de ce que j'ai appris durant ma carrière. J'espère qu'il va nous aider. Il est jeune, mais c'est un grand joueur ». Ce fils de père sénégalais est présent à Marseille depuis l'âge de 5 ans. Capitaine des différentes catégories d'âges au sein de l’OM puis de l'équipe U19, il signe pro fin mai 2017. La fin d'un long feuilleton. Sa signature était très attendue du côté de l'OM. Il s'est engagé pour trois ans alors qu'il était déjà suivi par quelques clubs anglais et allemands. Pendant plusieurs mois, les dirigeants marseillais avaient entamé de longues négociations avec le joueur et son entourage. Ce dernier avait finalement décidé de rester. Pourtant, il aurait pu voler vers d'autres cieux et répondre aux lucratifs appels de l'étranger. Ce taulier de la réserve marseillaise a pointé le bout de son nez en L1 lors de la saison 2017/2018. Il a connu son baptême du feu en championnat à Lille (1-0, 11ème j.) le 29 octobre 2017. Il a pris aussi part à la belle campagne de l'OM en Ligue Europa l'an dernier. Il a disputé six matches lors de cette compétition.

     

    « L'idéal serait qu'il reste quelques années pour s'aguerrir »

    Défenseur central de formation, Rudi Garcia l'utilise aussi beaucoup au poste de milieu défensif ou comme latéral. Il débute la saison en cours en tant que titulaire en défense centrale aux côtés d'Adil Rami ou Luiz Gustavo. Mais e plein mois de décembre, il est mis à l'écart par l'ancien entraîneur de l'AS Rome (lors du déplacement contre Angers notamment, 19ème journée). Après coup, le technicien a tenté de calmer le jeu : « Boubacar a beaucoup joué en première partie de saison. Il continue de progresser, de travailler. Après, pour tous les jeunes joueurs, ce n'est pas illogique qu'il y ait parfois un petit rappel à l'ordre et un peu de moins bien. Mais c'est un joueur important, très intéressant pour nous. Il est polyvalent, il peut jouer à beaucoup de postes. Il continue son apprentissage au quotidien au contact de joueurs expérimentés ». Un rappel à l'ordre qui a eu l’effet escompté. Boubacar revenant plus fort depuis quelques semaines. Et la menace d’un départ plane plus que jamais. Sous contrat jusqu’en 2020, son avenir sera forcément décidé dès cet été En le prolongeant, le club phocéen pourrait s'éviter des sueurs froides. Pourtant, les négociations prennent du temps. Il existerait un désaccord financier. Marseille lui proposerait le double de son salaire qui est de 45 000 euros bruts par mois. Mais le défenseur attendrait beaucoup plus. Un air de déjà vu... Si, depuis le début de la saison, la défense marseillaise a connu de grosses vagues de turbulence, le Minot a su, lui, globalement tirer son épingle du jeu. Et depuis plusieurs matchs, il semble s’être imposé en charnière centrale. Les scouts anglais affluent même de plus en plus. Et un d'entre eux d'affirmer : « pour l'instant, Kamara n'a pas le niveau pour Liverpool, mais en attendant va t-il aller à Southampton ou rester à Marseille ? ». La rumeur Arsenal est aussi revenue sur le tapis. Les Gunners s'intéressaient déjà à lui alors qu'il n'était pas encore passé professionnel. Aux dernières nouvelles, le Real et le Bayern seraient aussi sur le coup. « J'ai fait toutes mes classes à l'OM. Si je peux continuer, je continuerai. Après, je ne sais pas de quoi sera fait demain... », se contente de commenter le jeune Marseillais face à ces rumeurs.

    L'ancien Olympien, Bruno Germain ne tarit pas d'éloges sur ce jeune footballeur en pleine progression : « J'en pense beaucoup de bien. Je le trouve très mature pour son âge. Cela va aller en s'améliorant physiquement. Il est déjà très costaud. Cela fait plaisir de constater que dans la région de Marseille on arrive à sortir des joueurs. C'est une bonne chose pour l'équipe et le club. ». Quant au risque de le perdre, le natif d'Orléans n’est pas surpris : « C'est le football actuel. Ce risque renvoie malgré tout une bonne image du club et du joueur. Mais l'idéal serait qu'il reste encore quelques années à l'OM pour emmagasiner de l'expérience. Ensuite, il sera temps de voir entre le club et l'intéressé ce qu'ils entendent faire à l'avenir ». Le cas Kamara n’a pas fini de faire parler....

    > Retrouvez cet article ainsi que toute l’actualité de l’OM dans le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchand de journaux.

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club