En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Kombouaré : « donner le gout de mettre des tampons »

    Toulouse

    Ligue 1

    Toulouse

    Kombouaré : « donner le gout de mettre des tampons »

    15 oct. 2019

    Déjà l'opération commando à Toulouse

    Chacun sa conférence, chacun son discours. Pendant que Rudi Garcia essayait de convaincre sur les belles intentions de jeu de l’OL, Antoine Kombouaré, lui, lançait (déjà) l’opération commando à Toulouse….

    Il n’y a pas que Rudi Garcia qui faisait sa rentrée 2019/2020 avec deux mois et demi de retard. A Toulouse, Antoine Kombouaré aussi a été présenté à la presse. Il a dit sa façon de penser de la situation de sa nouvelle équipe et bien sûr, les solutions à apporter pour retrouver le sourire. Et ce ne sera pas en faisant des ailes de pigeon et des petits ponts...

    Le Kanak a donné le ton de ce que va être le TFC sous ses ordres. « Attention aux réputations… Je souhaite que mes équipes gagnent des matchs, jouent bien et marquent beaucoup de buts », a expliqué l’ancien coach de Strasbourg, Valenciennes, Paris, Lens, Guingamp et Dijon. « Mais pour gagner des matchs, il faut être solide et aujourd’hui, on est la 18ème défense, on a pris 15 buts. On ne peut pas avoir des résultats avec une équipe qui prend trop de buts ».

    Au moins les choses sont claires sur les intentions du successeur de Casanova : sa première mission va être de blinder la défense. « Il faudra surtout bien défendre. Il faut que l’on soit solide et il y a les qualités devant pour faire la différence, mais c’est un état d’esprit qu’il faut retrouver ». Si certains avaient encore besoin d’être convaincus, Kombouaré lève les doutes : « il faut redonner confiance et donner le goût d’aller « mettre des tampons ». Excusez-moi de l’expression, mais il faut qu’on se fasse respecter ». La suite, on aurait pu la dire à sa place : « un match de foot c’est un rapport de force, un duel que vous proposez à votre adversaire ».

    Si besoin, Wesley Said pourra traduire pour ses coéquipiers, il a déjà entendu ça la saison dernière quand il était à Dijon…

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club