En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    La Ligue 1 ira à son terme, c'est « la priorité des priorités »

    Coronavirus Covid-19

    Ligue 1

    Coronavirus Covid-19

    La Ligue 1 ira à son terme, c'est « la priorité des priorités »

    17 mars 2020

    La LFP prête à tout pour terminer le championnat

    Comme nous l’annoncions ce matin, dès l’annonce des décisions prises par l’UEFA, la Ligue de Football Professionnelle a réuni un conseil d’administration exceptionnel pour faire un point et commencer à s’organiser en fonction de la nouvelle donne (report de l’Euro). Et la volonté d'aller au bout du championnat, quitte à jouer en juillet, est clairement affichée !

    « Nous cherchons tous ensemble les meilleures solutions possible. On a appelé lors du conseil d’administration à la solidarité, à l’unité, à la tolérance et au pragmatisme du monde du football pour s’adapter à des évolutions que nous ne maitrisons pas » a expliqué Nathalie Boy de la Tour dans un point presse téléphonique. La présidente de la LFP, comme son directeur général ont rappelé que la priorité absolue était d’aller au bout des championnats nationaux. « Le CA a rappelé que la priorité était de terminer les championnats compte tenu des enjeux sportifs et économiques qui sont les nôtres, cette priorité est vitale pour l’avenir des clubs et du football français ».

    « La priorité des priorités »

    Didier Quillot a évoqué un peu plus concrètement la situation. « Le report de l’Euro donne matière pour les calendriers. Ce qui doit permettre aux ligues européennes de l’UEFA de travailler ensemble pour atteindre l’objectif fixé par l’UEFA ce matin, qui est que chacun puisse terminer ses compétitions au 30 juin » a expliqué le directeur général de la Ligue, précisant que cette date n’était pas non plus obligatoire. « Ceci étant, l’UEFA a fait une ouverture en disant qu’il faudrait regarder au cas par cas, championnat par championnat, que faire dans l’hypothèse où certains ne pourraient pas terminer à cette date. On a commencé à évaluer les pistes, donner des grands principes. Le plus grand principe étant de tout faire pour terminer le 30. Je tiens à vous rappeler que c’est la priorité des priorités ».

    Des matchs en juillet ?

    Toutefois, si les conditions l’imposent (notamment en fonction d’un retour à la normal qui pourrait être plus tardif que prévu), la Ligue 1 pourrait terminer au mois de juillet. « Ce sera le 30 ou au-delà. S’il faut aller au-delà, on ira et on s’adaptera avec les clubs, avec les joueurs. Les contrats se terminent au 30 mais là-dessus l’UNFP et la Fifpro travaillent et sont aussi parties prenantes de la solution. S’il faut jouer tous les trois jours on jouera tous les trois jours. L’UEFA a convenu qu’on pourra jouer quand on veut et plus les ligues le week-end et l’UEFA la semaine. L’objectif c’est d’arriver de jouer dès qu’on pourra jouer. Il y a de la bonne volonté, il y a une chose qu’on ne maîtrise pas, c’est le risque sanitaire. Mais dès que le risque sanitaire, et les autorités publiques permettront de revivre normalement, il faudra définir, avec le corps médical, quand on pourra reprendre ».

    De quoi rassurer les clubs de Ligue 1 sur l’avenir de la saison et peut-être un peu moins Jean-Michel Aulas qui ne verra sans doute pas son équipe en Ligue des Champions la saison prochaine.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club