En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    La malédiction Gourcuff

    Dijon

    Ligue 1

    Dijon

    La malédiction Gourcuff

    24 nov. 2018

    Dix ans après ses exploits avec Bordeaux, il a élu domicile à l'infirmerie...

    Ce soir, c’est sans Yoann Gourcuff que Dijon, en chute libre après un bon début de saison reçoit les Girondins de Bordeaux. Tout un symbole. Car c’est à Bordeaux il y a dix ans que le joueur aujourd’hui âgé de 32 ans avait explosé. Il y a une éternité…

    127 minutes. C’est le temps de jeu de Yoann Gourcuff cette saison après 13 journées de championnat. 127 minutes en 8 apparitions dont la plus longue date de la 10ème journée (le 20 octobre) : 31 minutes face à Lille qui menait 2-0. Un record de temps passé sur la pelouse qui lui a été fatal puisque l’ancien grand espoir du foot français s’est blessé à la cuisse gauche. Victime d’une élongation, le joueur de 31 ans devait faire son retour au lendemain de la mini trêve internationale lors de la réception des Girondins de Bordeaux. Bordeaux, son équipe d’“avant le drame”, comme dirait Franck Dubosc. Il n’en sera rien.

    Avec 67 matchs et 18 buts en deux saisons pleines (2008/2010), le joueur formé à Rennes y a vécu les plus belles heures de sa carrière. Son départ pour Lyon lors de l’été 2010 marquera la longue agonie d’une carrière qui ne cessera de chuter, avec plus d’une vingtaine de blessures à son actif. Cuisse, cheville, orteil, genou... Tout ou presque y passera. Finalement, il ne jouera que 10 matchs la saison dernière avec son club formateur. En signant à Dijon, il se félicitait de son choix, celui du “plaisir du beau jeu” pratiqué par l’équipe de Dall’Olglio. Finalement, la fatalité a encore frappé, profitant d’un terrain mental prédisposé, en ne lui laissant aucun répit. 

    Alors qu’il vient de rater les quatre derniers matchs pour soigner son élongation à la cuisse gauche, il a rechuté à l’entraînement et a rejoint une nouvelle fois l’infirmerie à la veille de la réception des Girondins.

    A ce rythme là, c’est peut-être en Ligue 2 (même s’il n’a signé qu’un an) qu’il redeviendra un vrai joueur de foot... 

    > Dijon - Bordeaux (20h, Stade Gaston-Gérard)


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club