En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Les Verts ont (encore) mal à la tête

    Saint-Etienne

    Ligue 1

    Saint-Etienne

    Les Verts ont (encore) mal à la tête

    3 févr. 2019

    La défaite dans le derby passe mal.

    Tenus en échec à Nantes (1-1) mercredi dernier (même si le contexte du match était particulier), après avoir explosés contre Dijon en Coupe de France, les Verts ont confirmé 1 que le coup de massue de Dembélé à la dernière seconde du derby a fait très mal.

    Après un exercice 2017/2018 en deux temps, ponctué par une 7ème place en fin de saison, Saint-Etienne voulait repartir sur des bases solides pour ce nouvel exercice.  

    6ème au soir de la 10ème journée, les Stéphanois pouvaient compter sur un Wahbi Khazri étincelant (12 buts et 1 passe décisive en 20 matchs de Ligue 1), pour monter en régime, et espérer lutter pour les places européennes. Après un match nul face à l’OGC Nice 1-1, obtenu lors de la 18ème journée, l’ASSE grimpait même à la 4ème place, synonyme de qualification en Europa League. Au sein du vestiaire, on en voulait même encore davantage au moment d’aborder 2019. « Je n’ai jamais joué la Ligue des Champions, alors forcément, ça me tente… » lâchait Yann M’Vila, qui voyait ses ambitions déteindre sur tout le groupe. Et ce n’est pas la victoire sur l’OM en match en retard (2-1) qui allait dire le contraire.
    Pourtant, la bonne dynamique entretenue jusque-là allait brusquement s’arrêter. Défait il y a deux semaines dans le derby face à l’Olympique Lyonnais 2-1, les Verts ont du mal à se relever. Éliminés en 16ème de finale de Coupe de France au terme d’un match fou face à Dijon (défaite 3-6), les coéquipiers de Stéphane Ruffier n’ont pas pu s’imposer mercredi dernier en Ligue 1 face à Nantes (1-1). Certes, le climat de la rencontre était très particulier, et le résultat secondaire, mais sur un plan comptable, les Verts risquent de payer très cher le petit point pris en deux matchs.

    Privé du choc face à Strasbourg en raison des mauvaises conditions méto sur le Forez, Saint-Etienne voit se profiler un déplacement à Rennes (dimanche prochain à 17h) capital pour aborder la fin de saison en bonne position. Une fin de saison que Gasset devra aborder sans Ole Selnaes, un de ses meilleurs joueurs. Avec déjà un impératif : relever les stats à l’extérieur (2 victoires en 11 déplacements), sous peine de quitter rapidement le top 5.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club