En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Lille : attention à la chute...

    Ligue 1

    Ligue 1

    Ligue 1

    Lille : attention à la chute...

    16 nov. 2018

    Le LOSC peut-il rester sur le podium encore longtemps ?


    Le LOSC réalise un début de saison tonitruant, dauphin de l’ogre parisien, les Lillois aspirent à de hautes ambitions cette année mais peuvent-ils rester en haut ?

    C’est la surprise de ce début de saison, Lille est 2ème classement grâce à des matchs aboutis. Les Lillois ont pour l’instant le sourire grâce à tous les points engrangés. 8 victoires sur 13 matchs et seulement 3 défaites dont une au Parc des Prince sur le score de 2-1. Lille respire la confiance et cela faisait longtemps que les Nordistes n’avaient pas été aussi bien classés. Assez surprenant, car l’année passée, le LOSC était dans une situation bien différente (19ème avec 12 points, soit moins du double) en réussissant à se maintenir tout juste dans l’élite avec une 17ème place. La situation actuelle n’est pas un hasard pour Christophe Galtier déjà entraîneur la saison dernière : « Je suis surpris de ce début de saison mais quand on regarde le classement, on voit que les équipes qui ont eu de grosses difficultés l’an dernier ont bien démarré, comme Toulouse. Et puis, j’ai rabâché pendant toute la préparation l’importance de faire un bon départ pour éviter la psychose, la crainte, la peur », explique Galtier. Si la situation est excellente, les lillois semblent tout de même bien moins armés que le PSG ou l’Olympique Lyonnais.

    Trio dépendance

    Le Trio d’attaque formé par Jonathan Bamba (22 ans), Jonathan Ikoné (20 ans) et Nicolas Pépé (23 ans) est fortement capital. 72,7% des buts inscrits par les hommes de Galtier : 8 buts pour Pépé, 7 pour Bamba et un pour Ikoné. Ajouter à cela cinq passes décisives pour l'Ivoirien et deux pour Bamba, comme pour le milieu formé au PSG Si un des trois attaquants est impliqué peu importe de quelles manières. Le LOSC l'emporte dans 100% des cas.

    Ce trio qui apporte une fraîcheur presqu’indispensable est une aubaine pour le club. Mais cette dépendance pourrait jouer des tours aux Dogues dans le cas où le trio devenait moins performant ou pire absent dans le cas de blessures.

     


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club