En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    L’OL n’a pas encore rompu

    Lyon

    Ligue 1

    Lyon

    L’OL n’a pas encore rompu

    17 janv. 2019

    Lyon ramène un match nul heureux de Toulouse.

    En déplacement à l’occasion de son match en retard contre le Toulouse de Casanova, les gones ont eu toutes les peines du monde à développer leur football. Un match nul heureux pour l’OL.

    Bruno Genesio n’a pas dû avoir les idées très claires en rentrant sur Lyon dans la nuit de mercredi à jeudi, entre une prolongation qui tarde à venir et des rumeurs de départ, l’entraîneur de l’OL est loin de la sérénité. Mais c’est une habitude pour l’entraîneur rhodanien qui n’a jamais eu un siège tranquille depuis qu’il est en fonction en janvier 2016. Trois ans à Lyon c’est déjà un exploit. Pourtant à Toulouse, Lyon se devait de mobiliser un groupe pour aller chercher la victoire. Au lieu d’une copie avec une bonne note, L’OL a décidé de se comporter en mauvais garçon. Avec aucune frappe cadrée en soixante-quinze minutes. Les Gones ont réussi à revenir grâce à deux buts tardifs de Dembélé et Fekir. Encore une fois Bruno Genesio a su débloquer la machine pour lui donner un nouveau souffle. Mais l’OL à quelques jours du derby est loin d’avoir tout réglé. Lymphatiques, faibles sur les aspects défensifs, les Gones ont encore du boulot alors que le Forez jubile après la victoire des siens sur le Marseille de Garcia. Si la force mentale du groupe est encore mise à rude épreuve, elle n’a pas lâché et c’est bien la différence des Gones version 208-2019. Car L’OL semble serein même dans les situations délicates.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club