En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    L’OL sait encore gagner

    Ligue 1

    L’OL sait encore gagner

    12 nov. 2018

    Lyon s'est imposé avec une belle deuxième période, il faudra faire davantage dans le derby dans quinze jours.

    Peu convaincant depuis le début de la saison, L’OL ne l’a pas vraiment été à Guingamp. En grande souffrance pendant quarante-cinq minutes, L’OL a eu la bonne idée de se remobiliser en seconde période notamment avec Bruno Genesio à la baguette.

    L’OL c’est un peu la pluie et le beau temps depuis que Bruno Genesio a débuté sa quatrième saison sur le banc. Capable du pire comme du meilleur dans les matchs de championnat depuis les douze volets précédents. Lyon a encore offert un match dont il a l’habitude. D’abord Off puis après On en seconde période. Lyon est logiquement sanctionné en première période par une superbe tête de Marcus Thuram.

    Les Lyonnais ont eu le mérite de se réveiller en seconde période avec le replacement de Memphis, un excellent Aouar. Les deux hommes ont sorti l’OL de la panade avec une égalisation de ce dernier après un beau mouvement de Depay, le milieu lyonnais a ajusté son tir de l’intérieur du pied pour ramener un Lyon moribond. Puis Memphis a déroulé sa vista avec un doublé qui était le bienvenu. D’abord sur une frappe brossée, puissante qui termine sa course dans le petit filet des buts guingampais, puis un coup franc lumineux en pleine lucarne. Décisif sur le but de Maxwell Cornet, Memphis est redevenu Mister Depay.

     

    L’OL doit se servir de cette réaction

    Bruno Genesio a été décisif par son coup de gueule à la mi-temps de la rencontre. Perdre chez la lanterne rouge a sans aucun doute des conséquences comptables et morales. D’autant que les supporters lyonnais ont prévenu. « Voir des Lions et pas des chèvres ». Ils ont eu le droit au deux durant quatre-vingt-dix minutes. C’est Bruno Genesio qui s’est chargé de la métamorphose de son groupe en laissant libre soin à ses joueurs de soigner la partition finale.

    Car les quatre buts des offensifs Lyonnais démontre tout le talent dont dispose l’effectif de Bruno Genesio. Il faudra beaucoup plus à L’OL dans une dizaine de jours car pas sûr qu’une défaite dans le derby ne fasse plaisir aux 58 000 personnes qui devraient assister à un tournant de cette première partie de saison. Un point sépare les deux équipes et Lyon devra réellement être un Lion s’il veut distancer son voisin stéphanois.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club