En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Maxime Lopez (OM) au crible

    Marseille

    Ligue 1

    Marseille

    Maxime Lopez (OM) au crible

    21 juil. 2019

    MAGAZINE

    Il n'a que 21 ans et pourtant on a l'impression, à le regarder jouer, qu'il fait partie des vieux briscards d'une équipe où il ne sera pas simple de le déloger.
    A sa manière, Lopez a déjà tout d'un grand. Au point qu’il fait même déjà l’objet de l’intérêt de nombreux clubs.

    Mental :

    Il a la gnaque !

    Il lui en a fallu pour résister à l'engouement que sa précocité a fait naitre rapidement dans son environnement, ne pas se laisser griser. Surtout pour se relever d'une deuxième saison dans l'élite où son temps de jeu avait drastiquement baissé sous l'effet d'une concurrence supérieure. Alors remis en cause par Garcia, il n'a pas lâché pour retrouver son influence au coeur du jeu et se faire une place de choix jusqu'à la finale de la Ligue Europa. Cette saison, il confirme qu'à seulement 21 ans il a les épaules pour assumer un statut de titulaire et de cadre dans une équipe comme l'OM. Sa gnaque témoigne d'un fort caractère et d'un jeune joueur qui sait ce qu'il veut. Pour la petite histoire, il a avoué dernièrement se motiver avant les matches en écoutant, sur les conseils d'un joueur et ami de Marignane-Gignac,... un extrait de film (« L'enfer du dimanche ») où Al Pacino, en entraîneur de foot américain, délivre un discours mythique à ses joueurs. « C'est devenu un rituel, avant chaque match, j'écoute ce discours dans le vestiaire« et il se transforme sur le terrain en chien enragé ! »

    Expérience :

    «Il est déjà armé »

    Troisième plus jeune joueur de l'histoire de l'OM (après Nasri et André Ayew) à marquer un but en L1, à 19 ans et 6 jours, le Minot a débuté au début de la saison 2016/2017 et n'a plus quitté le groupe ensuite. Trois ans après, il se rapproche à grand pas des 100 matches de L1 auxquels il a ajouté deux campagnes de Ligue Europa, dont une jusqu'en finale où il joua un rôle de premier plan. International Espoirs, il a une expérience rare pour son jeune âge, et il ne lui manque que la Ligue des Champions et les Bleus pour franchir un cap. Toujours en quête d'un titre ou d'une coupe, il a prouvé qu'il savait gérer les moments forts et faibles d'une saison, comme s'il avait vécu, en trois saisons pleines de pression à l'OM, un condensé de carrière. « Ce qu'il a vécu comme moments de joie, mais aussi et surtout comme moments difficiles, dans un con-texte aussi compliqué que Marseille, n'a pas de prix, confirme Alain Giresse. Il est très difficile pour un Minot de jouer dans son club formateur, lui y est arrivé et ça lui donne quelque chose de plus que les autres. Pour la suite, on peut penser qu'il est armé... »

    «D’un handicap, il a fait un atout »

    Physique :

    «D’un handicap, il a fait un atout »

    Son mètre soixante-sept en fait l'un des plus petits joueurs de Ligue 1 et l'expose forcément aux sarcasmes de ses coéquipiers. Le dernier en date, Payet, le chambrait sur sa taille devant un supporter en lui proposant de gagner un maillot qu'il avait soi-disant porté ! A l'image d'un Giresse qui faisait cinq centimètres de moins, Lopez a construit son football en l'adaptant à son physique : « Et c'est pour ça qu'il est si pertinent dans ses choix de jeu, nous dit... Alain Giresse, parce qu'il a toujours été habitué, obligé, de compenser en étant plus concentré, plus déterminé, en anticipant tout le temps. Au final, d'un handicap, il en a fait un atout car il voit tout avant les autres. » Petit... mais costaud, Lopez tient sur ses appuis et possède un volume de jeu qui lui permet d'être disponible aux quatre coins du terrain et résister avec beaucoup de hargne à tous les duels, même face aux plus costauds.

    Le jeu et la technique :

    Au coeur du jeu

    Il s'agit évidemment de son point fort. «Quand je le vois évoluer, forcément je me retrouve en lui, continue l'ancien milieu de terrain de l'OM et de l'équipe de France. Je ne sais pas s'il en est là mais, personnellement, à la fin de ma carrière, je maîtrisais tellement ma technique que j'avais la capacité de ne pas perdre le ballon si je le décidais. Je pense qu'il peut le faire aussi car il a les armes techniques pour et une bonne protection du ballon. Comme il est hargneux et que c'est un battant, il est difficile de lui prendre dans les pieds.« Formé en milieu offensif axial, il a prouvé qu'il était aussi efficace dans un rôle plus défensif, mais aussi sur un côté, même si ses caractéristiques, et sa capacité à se mettre dans le sens du jeu, le prédisposent à être au coeur du réacteur. Cette saison, il aura été l'Olympien à tenter et à réussir le plus de passes...

    Marge de progression :

    Etre plus décisif

    « Elle passe maintenant par une influence plus forte à l'approche du but, pour être décisif et agir plus directement sur le sort des matches. » Giresse a été un grand buteur, un grand passeur aussi, ce qui n'est pas encore tout à fait le cas de son héritier, encore plus relayeur et relanceur, que dynamiseur. Avec quatre petits buts marqués et neuf passes décisives en trois saisons, sa marge de progression était importante à condition qu'il transforme son jeu et l'amène vers le but adverse. « Et ça va dépendre aussi de sa position, du système de jeu dans lequel il évoluera... » donc de son club. Sachant qu'il est sous contrat jusqu'en juin 2021 et que des contacts réguliers le poussent à s'interroger sur son avenir, rien ne dit qu'il suivra à ce niveau aussi les traces de Gigi, fidèle à son club formateur bordelais pendant seize ans. Longtemps le Barça l'a dragué. Cette saison, c'est plutôt le FC Séville qui rêve de lui.

    > Retrouvez cette analyse, et toute l’actualité de l’OM dans le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club