En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Monnet-Paquet, archétype du « bon joueur de Ligue 1 ».

    Saint-Etienne

    Ligue 1

    Saint-Etienne

    Monnet-Paquet, archétype du « bon joueur de Ligue 1 ».

    12 janv. 2019

    > Guingamp - Saint-Etienne (20h)

    À 30 ans, Kevin Monnet-Paquet vit sa 11ème saison consécutive en Ligue 1. La 5ème chez les Verts Après des expériences à Lens (club où il a été formé) et Lorient, le milieu droit a posé ses valises à Saint-Etienne en juin 2014. Titulaire régulier dans le Forez, le joueur confirme saison après saison qu’il est l’exemple même du « bon joueur de Ligue 1 ».

    Avec les pensionnaires du stade Geoffroy Guichard, Monnet-Paquet a disputé 16 matchs cette saison en Ligue 1 (1 but, 1 passe décisive). Un temps de jeu conséquent qui s’explique par la polyvalence de celui qui va bientôt honorer sa première sélection avec le Rwanda. Pouvant évoluer à droite de la défense, mais aussi comme milieu gauche ou en piston offensif, Monnet Paquet est le véritable couteau suisse de l’effectif de Jean-Louis Gasset. Des qualités d’adaptation soulignées par Jean-Guy Wallemme, ancien entraîneur du joueur au RC Lens entre 2008 et 2009 et passé sur le banc de l’ASSE en 2001 (aujourd’hui coach de Chartres, club de National 2).  « C ’est quelqu’un qui se replace rapidement, même s’il a toujours eu cette problématique d’efficacité dans son ratio d’occasions de but. Mais il a d’autres qualités : il a la santé, il fait des efforts, et pour un joueur de couloir, c’est intéressant pour un entraîneur. »

    En fin de contrat, il dit non à Reims et Caen pour prolonger

    Régulièrement moqué par les supporters stéphanois pour son inefficacité devant les buts, Monnet-Paquet est un joueur loyal, ce qui n’est pas si fréquent par les temps qui courent. Courtisé cet été par Reims et Caen, alors qu’il était en fin de contrat avec lec les Verts, KMP a longtemps fait la sourde oreille dans l’espoir de prolonger son contrat. Une patience récompensée par sa direction qui lui a finalement fait signer une prolongation de 3 ans. 

    De la polyvalence, de la combativité, et de la loyauté, voici sans doute les ingrédients qui ont permis à Kevin Monnet-Paquet de devenir l’archétype du bon joueur de Ligue 1. 


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club