En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Nantes fait mal au Vélodrome

    STORY 2019/2020

    Ligue 1

    STORY 2019/2020

    Nantes fait mal au Vélodrome

    30 mars 2020

    Le jour où les Canaris mettent fin à la série de l'OM

    En attendant qu'elle puisse aller à son terme, suite de notre plongée dans la saison 2019/2020. Retour sur le 22 février dernier, quand Nantes fait tomber la série de 14 matchs sans défaite en Ligue 1 de l'OM.

    Qu’est-ce qui marque la saison du FC Nantes ? A n’en pas douter, l’inconstance. Tout au long des 28 premiers matchs de la saison, les Canaris ont enchainé les belles périodes et les beaucoup moins belles… Ils ont réussi des exploits (victoires à Lyon et à Marseille) et sont parfois passés à travers (contre Angers à Nantes, dans les 5 dernières minutes à Rennes…). Des performances qui les ont fait monter jusqu’à la 4ème place et descendre tout en bas jusqu’à 15ème place.

    Ce samedi 22 février, les hommes de Christian Gourcuff vont réussir leur plus beau coup de la saison.

    Quand ils se déplacent au Vélodrome, les Nantais sont justement au cœur de l’une de leurs mauvaises périodes, avec 3 défaites et 2 nuls lors de leurs 5 derniers matchs. L’année avait pourtant bien commencé avec une victoire à Saint-Etienne (2-0 à huis clos), mais derrière Bordeaux est venu gagner à la Beaujoire (0-1) puis il y a eu l’incroyable défaite à Rennes (2-3) et celle face au PSG (1-2) à domicile. Dijon (1-1 à l’extérieur) et Metz (0-0 à la Beaujoire) n’ont pas réussi à redonner le sourire à Lafont et ses coéquipiers qui ont dégringolé à la 12ème place.

    Pourtant ils ne vont pas à Marseille en victimes, rassurés par le retour de Pallois en défense centrale. La physionomie du match donne tout de suite des indications. Plus présents dans les duels, les anciens coéquipiers de Rongier posent des problèmes aux Marseillais, même si ces derniers ont la possession. Et à la 35ème minute, les Canaris ouvrent logiquement le score par Limbombe. Seul au second poteau, l’attaquant nantais reprend un centre de Kader Bamba de la tête et trompe Mandanda. Mais Marseille réagit très vite. Quatre minutes plus tard, Sanson est à la réception d’un centre de Kamara et égalise d’un bel enroulé qui trompe Lafont (39ème). Les deux équipes rentrent donc auxs vestiaires sur un score de parité plutôt flatteur pour les Marseillais.

     

    Kader Bamba fait mal à Mandanda

    Alors que les Olympiens reviennent avec de bonnes intentions et sont à deux doigts d’obtenir un penalty, c’est Kader Bamba qui donne l’avantage aux visiteurs d’un but magnifique. Le latéral gauche du FCN rentre légèrement vers l’intérieur et décoche une frappe enroulée qui trompe Mandanda du côté opposé. Un petit bijou qui jette un froid sur le Vélodrome (53ème). Mais il reste du temps et les Marseillais ont le temps de revenir dans le match. Comme après le premier but, les Marseillais tentent de réagir rapidement, mais rien n’y fait, ce n’est pas leur jour. Ils sont en difficulté face à des Nantais sereins qui tiennent le score, très bien organisés autour de la paire Pallois - Girotto. Et ce qui devait arriver finit par arriver. Dans les arrêts de jeu, les Marseillais craquent. Mandanda (fautif dans un premier temps sur la frappe manquée de Bamba) et Alvaro s’emmêlent les pinceaux et le ballon termine sa course au fond des filets (91ème, csc d’Alvaro).

    Une victoire méritée pour Nantes et une grosse claque pour l’OM qui met fin à une série de 14 matchs sans défaite en Ligue 1.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club