En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    OM : 5 minots à suivre

    Marseille

    Ligue 1

    Marseille

    OM : 5 minots à suivre

    27 août 2019

    MAGAZINE

    En grande difficulté sur le marché des transferts, l’OM doit se résigner à faire confiance à ses jeunes. Ils sont déjà plusieurs à monter en puissance depuis la reprise et pourrait apparaître petit à petit dans l’équipe de Villas-Boas. Présentation.

    Isaac Lihadji, de la race des grands

    17 ans - Attaquant (photo)

    Ses premières apparitions avec les pros, pendant les matches de préparation en Angleterre notamment, ont révélé une capacité hors norme d'élimination. Très à l'aise techniquement, le gaucher est doué, et n'a pas froid aux yeux, malgré son jeune âge, 17 ans, pour tenter des choses difficiles, même dans un contexte relevé et inédit pour lui. Villas-Boas voit en lui un vrai futur talent à intégrer progressivement dans une équipe où il ne serait pas étonnant de le voir évoluer souvent cette saison, surtout si Thauvin était amené à s'en aller, dans un registre comparable, sur le côté droit. Ancien du FC Septème, comme un certain Samir Nasri, Issac Lihadji, d'origine comorienne, est suivi par le Barça depuis 2014 - il y a d'ailleurs déjà fait un essai -, et il est bien parti pour passer des U19 Nationaux, où il était surclassé cette saison, à la L1, sans passer par la case N2... pile poil comme Nasri ou Kamara qui ne firent que de rares apparitions en réserve. Désormais sous contrat avec le même agent, Sissoko, que son idole, Dembélé, le Minot a débuté la saison avec un contrat aspirant jusqu'en 2020 qui ne correspond plus du tout à son talent et à son statut. Sa volonté affirmée de rester encore à l'OM est une garantie que ne devrait pas laisser passer le président Eyraud.

    Lucas Perrin, l'assurance tous risques

    20 ans - Défenseur central

    Le capitaine de la réserve est le plus régulier, mais aussi celui qui semble le moins posséder de marge de progression. Au club depuis ses 4 ans, c'est un enfant de l'OM qui a signé son premier contrat pro en 2018, un an après la finale de la Coupe Gambardella disputée dans l'axe central aux côté de Kamara. Buteur lors du premier match amical face aux U23 de Stoke City, il n'a encore jamais été utilisé en L1, ni en pro. Plus que de rester à l'OM, sa vocation est davantage d'être prêté dans un club de L2 ou transféré à l'étranger.

    Nkounkou le revanchard

    Christopher Rocchia, doublure idéale

    21 ans - Défenseur latéral gauche

    Prêté à Sochaux la saison passée, en L2 (8 matches), il a démarré le nouvel exercice dans la peau d'une doublure, celle d'Amavi sur le côté gauche. Appelé une ou deux fois en L1 et en Ligue Europa par Garcia, il semble avoir la confiance de Villas-Boas qui apprécie son profil très technique et tonique. Sous contrat jusqu'en 2021, il regardait avec attention l'avancée du Mercato olympien pour savoir s'il pouvait espérer franchir un palier cette saison. Ou pas

    Abdallah Ali Mohamed, la branche comorienne

    20 ans - Défenseur latéral droit

    C'est le moment ou jamais pour lui de démontrer sa polyvalence, alors que Villas-Boas l'a utilisé en milieu relayeur en match de préparation. Lui aussi originaire des Comores (il compte sept sélections), passé par le SC Air Bel, au centre de formation de l'OM depuis sept ans, il a aussi fait partie de la génération finaliste de la Gambardella en 2017. Le neveu de l'ancien olympien Kassim Abdallah (2012-2014), Mohamed a signé son premier contrat pro en juillet 2019 pour trois ans et la perspective de faire ses débuts en L1 cette année, une alternative crédible à Sakaï.

    Niels Nkounkou, le défenseur qui monte

    18 ans - Défenseur latéral gauche

    Cette année fut sa seconde préparation vécue avec les pros. International U18 et U19, il ne cesse d'impressionner par sa densité physique qui en fait un latéral d'avenir, plus complet qu'un Rocchia qu'il ne tardera pas à dépasser. Sa jeunesse en fait un joueur encore un peu trop instable mais, lorsqu'il aura atteint la maturité, il sera incontournable sur le côté gauche où sa puissance, sa vitesse et sa technique de gaucher font déjà merveille en N2. Pas conservé par le centre de formation du Stade Brestois il y a deux ans, il est revanchard, après avoir signé un contrat d'aspirant jusqu'en 2020, conscient que cette saison sera déterminante pour son avenir.

    > Retrouvez cet article ainsi que toute l'actu de l'OM dans le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club