En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Sous le signe de la rigueur

    SPECIAL TRANSFERTS

    Ligue 1

    SPECIAL TRANSFERTS

    Sous le signe de la rigueur

    24 mars 2020

    Le point complet sur les transferts à Bordeaux

    Malgré la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, qui a mis le football européen à l’arrêt, la vie continue dans nos clubs de Ligue 1, même au ralenti. Suite de nos 10 jours « Spécial Transferts » et le passage au crible des 20 clubs de Ligue 1, avec les Girondins de Bordeaux.

    En février les Girondins de Bordeaux se sont enlevés une grosse épine du pied en prolongeant Jimmy Briand jusqu’en 2022. En fin de contrat en juin prochain, l’attaquant de 34 ans sera donc toujours bordelais pour encore deux saisons. Un choix fort alors que le club n’est pas en position financière pour être ambitieux sur le marché des transferts cet été.

    Régulièrement annoncé sur le départ lors de chaque mercato, François Kamano ne devrait pas être encore Girondin après l’été. Le Guinéen de 23 ans qui a vu son rendement altéré par les multiples rumeurs de départ (la saison dernière en janvier, il avait failli rejoindre Monaco) continue d’avoir de nombreux prétendants. A commencer par les Russes de Krasnodar qui avaient essayé de le récupérer en prêt cet hiver, mais aussi plusieurs clubs italiens (dont le Torino notamment) des clubs de Liga (Villarreal et le Bétis Séville) et toujours Monaco, alors que Lille serait venu aux renseignements mais trouve le joueur trop cher. Pour laisser partir le joueur en fin de contrat en 2021, les Girondins réclament au minimum 12 millions d’euros.

    La situation financière difficile des Girondins, qui affichaient un résultat net de moins 25,7 millions d’euros pour la saison 2018/2029 (après les 21 millions de la saison 2017/2018) ne permet pas d’être très optimiste avant le prochain mercato.

    La recherche d’un buteur reste l’objectif prioritaire du club en vue de la saison prochaine. Mais déjà cet hiver, le sujet a crée des tensions entre l’entraîneur, Paulo Sousa et le président Longuépée et rien ne permet de dire à ce jour que, sans vente au préalable, le club sera en mesure de se renforcer efficacement.

    Après avoir tenté Nikola Kalinic cet hiver, les Girondins de Bordeaux pourraient revenir à la charge cet été. Le buteur croate de 32 ans, peu utilisé par la Roma (2 fois titulaire cette saison en Série A) où il est prêté par l’Atlético de Madrid, a déjà été entrainé par Paulo Sousa à la Fiorentina. Gros hic toutefois : cet hiver c’est lui qui aurait refusé de venir à Bordeaux malgré l’accord de la Roma pour casser le prêt.

    Une autre piste était évoqué cet hiver : l’international israélien Munas Dabbur, lui aussi passé sous les ordres de Sousa dans le passé. Après deux belles saisons à Salzburg (66 buts inscrits), l’attaquant de 27 ans traverse une saison compliquée à Hoffenheim qu’il a rejoint l’été dernier avec seulement une dizaine d’apparitions toutes compétitions confondues (6 en Bundesliga, dont 2 titularisations). Le joueur est loin de faire l’unanimité.

    L’été prochain, Bordeaux va récupérer Alexandre Mendy. Prêté cette saison à Brest, le puissant attaquant de 26 ans a inscrit 3 buts en 20 apparitions avec le club breton (dont 9 titularisations).

    Les Girondins de Bordeaux ne comptent qu’un seul joueur en fin de contrat : le milieu de terrain Youssef Aït-Bennasser, prêté par Monaco cette saison. Peu utilisé par Paulo Sousa (15 apparitions dont seulement 6 titularisations), le joueur de 23 ans souffre de la concurrence d’Otavio et Pardo, recruté cet hiver, et ne devrait pas rester en Aquitaine.

    Quid de Bernardoni ? Ce sera une des questions de l’été chez les Girondins. Prêté à Nîmes pour une deuxième saison consécutive, le gardien international espoir (23 ans en avril) a prolongé l’été dernier jusqu’en 2023 et a toujours affiché sa volonté de lier son avenir à celui des Girondins. Mais en tant que n°1… Et comme Costil donne satisfaction, la question d’un transfert pourrait se poser. Selon nos informations, Saint-Etienne le suit de près. Puel estime que le natif d’Evry a le profil idéal pour succéder à Ruffier dans le but des Verts pour les prochaines années. Un challenge qui ne laisse pas indifférent le gardien de Crocos.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club