En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Strootman, le salaire de la discorde

    Marseille

    Ligue 1

    Marseille

    Strootman, le salaire de la discorde

    8 mars 2019

    Le malaise persiste...

    Le Néerlandais ne fait plus partie des titulaires de Rudy Garcia. De quoi raviver la polémique sur son salaire. Il y a 8 mois, en entrant dans le vestiaire olympien affublé du plus gros salaire de l'effectif, l'international néerlandais a provoqué un malaise que ses performances moyennes n'avaient pas suffi à atténuer.

    Un transfert de 25 M€, un contrat de cinq ans, un salaire mensuel de 550 000 euros... si vous comptez bien, l'investissement total de l'OM pour Kevin Strootman se situera donc, au minimum, primes non comprises, à 58 M€ à l'horizon 2023 ! Jamais un Olympien n'avait coûté aussi cher dans l'histoire. Pour tous ceux qui suivent l'OM depuis le début de la saison, et qui regrettent que le club phocéen n'ait pas eu les moyens de recruter un avant-centre dès cet été, la somme est disproportionnée. Elle illustre les incohérences d'un recrutement qui démontre toutes ses faiblesses en cette saison sensée ramener l'OM en Ligue des Champions.

    Pour l'ancien milieu de terrain de la Roma, que Garcia a absolument voulu aller chercher pour densifier son milieu et offrir un joueur d'expérience à son équipe, la pression est réelle. Le Batave n'est pas volant, « mais il a des circonstances atténuantes, nous dit son compatriote et ancien olympien (2007-2009), Bolo Zenden, notamment d'être arrivé dans une équipe fatiguée et en plein doute. Pas évident, surtout pour lui qui a besoin des autres pour briller. Il a eu effectivement un passage à vide après sa blessure, et il a perdu sa place avec la sélection, mais c'est un tout bon qui va revenir plus fort parce qu'il est très costaud dans sa tête. »

    Balotelli met tout le monde d'accord

    Pas évident pour un joueur qui a du se remettre d'une opération à un genou et qui n'était pas encore revenu à son meilleur niveau à Rome la saison passée. Si tout le monde est conscient de cette réalité, si personne ne remet en cause le talent et le vécu du n°12, beaucoup en interne s'en servent pour négocier leurs propres émoluments. Avec les mauvais résultats, les jalousies s'exacerbent et il est facile de tomber sur les mieux payés, surtout s'ils ne sont pas aussi, les meilleurs sur le terrain. Rentré avec un nouveau statut de champion du monde, et plus tenté que jamais par un nouveau pari vers l'étranger, Florian Thauvin fait partie de ceux qui se sentent le plus lésé... avec ses 410 000 euros mensuels ! Sans aller jusqu'à évoquer les 160 000 euros du précieux Sarr, les 120 000 d'un Lopez sur le retour ou les 200 000 d'un Sanson toujours impeccable et souvent décisif (son but à Caen vaut de l'or), « le niveau de rémunération d'un Strootman peut rompre un équilibre ».  Pour Zenden, « Strootman est un diesel qui ne va faire que monter en puissance et qui sera indiscutable d'ici la fin de la saison. Et personne ne parlera plus de son salaire ». Depuis, Balotelli est arrivé (avec ses 3millions pour 5 mois) et l’on parle moins du salaire du Néerlandais (qui est toutefois encore loin d’être indiscutable). Disons que la question est repoussée à l’été prochain…

    > Retrouvez cet article, ainsi que toute l'actualité de l'Olympique de Marseille dans le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchand de journaux.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club