En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Un problème Fékir ?

    Lyon

    Ligue 1

    Lyon

    Un problème Fékir ?

    6 déc. 2018

    Le capitaine de l'OL n'a toujours pas prolongé...

    Au delà de l’absence de régularité dans les performances, il y a un autre problème qui risque de plomber la saison de l’Olympique Lyonnais : la situation de Nabil Fékir. Comme lequotidiendufoot vous le révélait dernièrement, le capitaine de l’OL n’est plus sûr de vouloir prolonger. Contrairement à ce que laissait entendre Jean-Michel Aulas à la fin de l’été, aucun accord n’est intervenu entre le joueur et son club. Depuis, la situation s’est même dégradée puisque Fékir est en train de se séparer de Jean-Pierre Bernès. L’ancien dirigeant de l’OM est toujours son agent (du moins officiellement) jusqu’au mois d’avril prochain, mais le champion du monde s’est éloigné de lui. Et Bernès n’est plus l’interlocuteur idéal de Jean-Michel Aulas pour négocier un nouveau contrat. « Jean-Pierre Bernès est toujours son agent mais il pourrait ne plus l’être d’ici à l’échéance de son contrat », a expliqué Jean-Michel Aulas, inquiet. Pressé par les actionnaires de l’OL qui s’interrogent sur le cas du capitaine des Gones, estimé à plus de 40 millions d’euros, le président a donc clairement demandé à son joueur de se positionner sur son avenir. « Pour le moment , nous n’avons pas attaqué de véritable discussion, même si on s’est vus il y a trois semaines ».

    Chelsea veut en faire le remplaçant d'Hazard

    Selon nos informations, lors de cette entrevue, Nabil Fékir n’a pris aucun engagement au près de son président pour prolonger son contrat qui prend fin en 2020. Après Liverpool l’été dernier, c’est Chelsea qui se montre pressant. Le club de Londres s’apprête à perdre Eden Hazard (en partance pour le Real Madrid) et a fait du Lyonnais sa priorité pour le remplacer.

    Au mois d’août, Bernès et Aulas avaient évoqué ensemble la possibilité d’une prolongation, avec une forte revalorisation salariale et un bon de sortie, dès l’été prochain, où au pire dans un an et demi. Mais qui dit durée de contrat allongée dit prix du transfert en hausse. Le but d’Aulas étant de rallonger le bail de son capitaine pour pouvoir le vendre plus cher. Aujourd’hui Fékir s’interroge sur cette opportunité, par peur de voir le club fixer un montant trop élevé qui le bloquerait à Lyon. Et il sait que l’été prochain, il aura les cartes en mains pour négocier un transfert...


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club