En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Annoncés partants, ils sont toujours là !

    Transferts

    Annoncés partants, ils sont toujours là !

    9 août 2019

    Gros plan

    Si on nous avait posé la question au début du mois de juin, on n'aurait pas parié grand chose sur le fait que ces joueurs de Ligue 1 soient encore dans leur club à 3 semaines de la fin du mercato. Alors que la Premier League a fermé ses portes hier soir, gros plan sur ces joueurs qui ne sont toujours pas partis (liste non exhaustive).

    Valentin Rongier (FC Nantes)

    Voilà déjà plusieurs semaines que le capitaine du FC Nantes a annoncé son envie d’aller voir ailleurs. Le président Kita a même ouvert la porte, fixant son prix à 15 M€. En France, l’OM, mais aussi Saint-Etienne et Lyon sont rapidement venus aux renseignements au sujet du joueur de 24 ans. Puis à l’étranger, c’est d’abord Porto, entrainé par Conceiçao qui a bien connu Rongier à Nantes, qui s’est montré intéressé, puis la Fiorentina, ancien club de Veretout (transféré à la Roma) qui apprécie les joueurs formés à Nantes. Mais un peu plus de 3 semaines avant la clôture du mercato, Valentin Rongier est toujours à Nantes. Et dimanche à Lille, c’est lui qui devrait mener l’équipe pour sa première de la saison. Il reste encore du temps au Nantais, qui devrait choisir entre Lyon et la Fiorentina, la France comme l’Italie fermant les portes de leur mercato en même temps, le 2 septembre.

    Florian Thauvin (OM)

    Il devait être le grand argentier du recrutement de l’OM. Dans le meilleur des cas, Jacques-Henri Eyraud espérait (espère toujours) récupérer une quarantaine de millions avec son transfert. Mais le dirigeant olympien n’a encore rien vu venir. Et le champion du Monde de son côté, affirme désormais se sentir bien à Marseille malgré l’absence de coupe d’Europe. Il est vrai que son contrat est très confortable et que le joueur de 26 ans aura du mal à trouver aussi bien ailleurs… Aujourd’hui, sa position est claire : contrairement à Fékir, qui a quitté Lyon pour la modeste équipe du Bétis Séville, il ne partira que pour un top club. Valence (Espagne), Naples (Italie) ou l’Inter (Italie) pourraient être de ceux-là, mais la marge de manoeuvre est de plus en plus réduite…

    Morgan Sanson (OM)

    Avec Thauvin, l’ancien Montpelliérain est sensé être le joueur le plus « bankable » de l’OM. Celui qui devait lui aussi remplacer le tiroir caisse en vue du mercato et surtout, du fair-play financier… Malgré l’intérêt de la Premier League (pour un transfert estimé à 30 M€), il est encore là. Et s’il reste entre 4 heures à Crystal Palace et Everton pour le convaincre de franchir la manche, le joueur de 24 ans a clairement expliqué qu’il ne voulait pas partir. Ni Crystal Palace, ni Everton, qui s’étaient renseignés, ne sont passés à l’action. Il reste encore Naples, mais les Italiens ne mettront sans doute pas 30 millions.

    Stanley Nsoki (PSG)

    Annoncé à Newcastle qui avait trouvé un accord avec le PSG sur une base de 11 M€, le défenseur polyvalent fait encore partie de l’effectif du PSG. Ce soir passé 18h, la piste anglaise sera définitivement enterrée, faute d’un accord entre le club et le joueur sur la nature du contrat. Ce qui ne veut pas dire que le joueur de 20 ans formé à Paris ne partira pas.

    Pourtant, Depay a clamé haut et fort son envie de départ...

    Memphis Depay (Lyon)

    En fin de saison dernière, alors qu’il traversait une période de doutes, l’international néerlandais n’avait pas hésité à exprimer ses envies de départ. « J'aimerais être transféré dans un grand club cet été. Lyon est un grand club, mais pas l'un des cinq meilleurs d'Europe, déclarait notamment Depay, dans un entretien accordé au magazine néerlandais Helden dès le mois de janvier.

    7 mois plus tard, tout est oublié. Faute de proposition de ces fameux « grand clubs » (Depay citait le Real Madrid, le FC Barcelone, Chelsea, Manchester City, le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich), Depay est toujours à Lyon. Et en principe, ne devrait pas en bouger cet été.

    Younousse Sankharé (Bordeaux)

    Ecarté par Paulo Sousa depuis le début de la préparation, le joueur formé au PSG cherche une porte de sortie depuis de longues semaines. Malgré l’intérêt très marqué de Leganés (Liga), le milieu de terrain de 29 ans est encore en Gironde. Mais si Cardiff City (tombé en D2 anglaise) a renoncé, ce n’est pas le cas de Leganés où le directeur sportif comme l’entraîneur le veulent. Les 4 M€ réclamés par les Bordelais freinent toutefois les négociations.

    Loïs Diony (Saint-Etienne)

    Joueur le plus cher de l’histoire des Verts, acheté 10 M€ à Dijon en 2017, Loïs Diony est aussi le plus gros bide des transferts dans le Forez. Poussé vers la sortie, le joueur de 26 ans ne trouve pas preneur. Et on peut le comprendre. Si les Verts veulent récupérer leur mise malheureuse, les clubs sont réticents à l’idée de payer ce prix là pour un joueur en total manque d’efficacité depuis deux ans : 5 buts en 46 matchs avec Saint-Etienne toutes compétitions confondues, dont aucun la première année en 16 matchs avant un prêt en D2 anglaise où il n’a pas non plus trouvé le chemin des filets. Le FC Sion (Suisse) et Nîmes son venus au renseignements, mais pour l’instant, rein ne se concrétise et Diony est parti pour débuter la saison avec les Verts, sans avoir la confiance de Printant.

    Radamel Falcao (Monaco)

    33 ans et en fin de contrat dans un an : toutes les conditions sont réunies pour un départ. Sauf que le capitaine de l’ASM est toujours sur le Rocher à l’heure de la reprise. Pour ouvrir la porte, Monaco attend de trouver son remplaçant, ce qui tarde. L’international Colombien, qui a le choix entre Galatasaray (avec qui il s’est mis d’accord sur les termes du contrat) ou la MLS, commence à s’impatienter…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club