En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ben Arfa, Rabiot, Giroud... Où en est l'OL ?

    Olympique Lyonnais

    Transferts

    Olympique Lyonnais

    Ben Arfa, Rabiot, Giroud... Où en est l'OL ?

    6 janv. 2020

    Aulas veut frapper fort !

    Depuis les graves blessures de Depay et Reine-Adelaide, l’Olympique Lyonnais se retrouve face à un impératif. S’il veut espérer exister dans cette deuxième partie de saison, en Ligue des Champions face à la Juventus, mais aussi sur le territoire national (championnat et les deux coupes), il doit impérativement recruter. Aulas a décidé de passer la vitesse supérieure. Le point sur les pistes suivies.

    Depuis les graves blessures de Depay et Reine-Adelaide, l’Olympique Lyonnais se retrouve face à un impératif. S’il veut espérer exister dans cette deuxième partie de saison, en Ligue des Champions face à la Juventus, mais aussi sur le territoire national (championnat et les deux coupes), il doit impérativement recruter. Et pas des espoirs venus de Ligue 2, mais des joueurs aguerris où du moins de grand talent, pour tirer l'

    James Rodriguez (Real Madrid, Espagne)

    Selon nos informations, l’ancien Monégasque reste une priorité de Jean-Michel Aulas, mais le dossier est très compliqué. A la base, le Real n’est pas contre un départ du Colombien, mais souhaiterait obtenir un transfert sec. Le chiffre de 55 M€ est même avancé... Une position qui lui ferme la porte de Lyon... Sauf qu’a l’heure actuelle, le milieu offensif est blessé et a très peu joué sous les ordres de Zidane. Il sera très difficilement vendu à ce tarif.

    C’est là que l’OL a une carte à jouer. Aulas veut récupérer le joueur en prêt pour le relancer et permettre ainsi aux Merengue d’en obtenir un bon prix en juin prochain.

    Selon nos informations, l’idée d’un prêt payant est bien à l’étude, Il reste toutefois un léger doute sur la forme du milieu offensif, l’OL souhaitant s’assurer qu’il puisse être opérationnel très vite.

    Adrien Rabiot (Juventus, Italie)

    Il y a bel et bien un intérêt poussé de l’OL pour l’ancien milieu de terrain du PSG. Il connaît la Ligue 1, est prêt tout de suite et a une revanche à prendre sur le destin… Mais le dossier est très compliqué. Non seulement l’OL affrontera la Juve en 8èmes de finale de la Ligue des Champions, ce qui explique les réticences du champion d’Italie, mais surtout, Everton, où l’entraîneur qui l’a lancé, Carlo Ancelotti, officie, est très chaud pour l’accueillir. Arsenal le suit aussi de près… Bref, la piste est plus froide que tiède, même si on peut toujours envisagé de voir le joueur de 25 ans débarquer sur les bords du Rhône…

    Steven Nzonzi (Galatasaray, Turquie)

    Mis sur la touche à Galatasaray (pour raison disciplinaire a expliqué le club turc), le champion du monde est le deuxième choix de Jean-Michel Aulas derrière Rabiot. Mais, si le joueur envisage un départ de Turquie, c’est davantage pour retourner la Premier League qu’il a connu avant de rejoindre le FC Séville. Prêté par la Roma, il devrait bien changer de club en janvier, mais pas sûr que ce soit pour rejoindre l’OL…

    Jean-Clair Todibo (Barcelone, Espagne)

    Si la recherche d’un défenseur central n’est pas une priorité pour l’OL, une piste a été ouverte par le club du Rhône. Elle mène à Jean-clair Todibo. 

    En manque de temps de jeu depuis son transfert à Barcelone en janvier dernier, l’ancien Toulousain cherche une porte de sortie. Et si Valverde souhaite conserver le défenseur de 19 ans, Todibo  est prêt à insister pour trouver un nouveau challenge. Selon les médias espagnols, un chèque de 20 millions d’euros pourrait convaincre les Catalans. Mais Aulas a une autre idée en tête : il souhaiterait obtenir un prêt, quitte à le payer. Aux dernières nouvelles, le joueur aurait toutefois une préférence pour le Milan AC à qui il aurait donné un accord de principe. Côté Barça on le laisse choisir.

    Ben Arfa, bonne ou mauvaise idée ?

    Olivier Giroud (Chelsea, Angleterre)

    Le 27 décembre dernier, le site lequotidiendufoot.fr révélait en exclusivité la position de Chelsea qui souhaitait proposer Giroud + une grosse somme (environ 40 millions d’euros) contre Moussa Dembélé. Un échange qui aurait plu à Jean-Michel Aulas si Depay n’était pas out jusqu’à la fin de la saison… Pour l’instant, l’OL a catégoriquement refusé, laissant la porte fermée à double tour pour son buteur. Mais cela ne veut pas dire que Giroud n’intéresse plus les Gones. Alors que le champion du monde a ouvert la porte à un retour en Ligue 1 et que Lampard ne le retiendra pas, la possibilité de voir le joueur de 32 ans débarquer dans le Rhône est de plus en plus forte. Même si l’Inter tient toujours la corde.

    Arturo Vidal (Barcelone, Espagne)

    En froid avec son club (qu’il a même attaqué en justice pour une histoire de prime) le Chilien veut partir pour jouer plus. Lui aussi pourrait retrouver l’Italie en rejoignant l’Inter, mais l’OL a tenté le coup. Selon nos informations, les Lyonnais ont évoqué son cas avec les Espagnols, sans que cela aille plus loin.

    Samuel Umtiti (Barcelone, Espagne)

    En manque de temps de jeu au Barça, le joueur formé à l’OL va sans doute être contraint de s’exiler au moins les 5 prochains mois pour conserver une chance de jouer l’Euro. City est en pôle position pour l’accueillir sous la forme d’un prêt, mais les Catalans qui ne veulent pas le retrouver sur leur route en Ligue des Champions, n’y sont que très peu favorables. Eux préfèreraient que le champion du monde retourne terminer la saison dans son club formateur. Une piste qui n’avait pas la préférence du joueur de 26 ans… Mais aura-t-il encore le choix à la fin du mois de janvier ?

    Hatem Ben Arfa (libre)

    Toujours sans club depuis son départ du Stade Rennais, l’ancien joueur du PSG ne trouve pas de projet assez séduisant pour l’empêcher de prendre sa retraite… Jusqu’à ces dernières semaines où la possibilité de retourner dans son club formateur est évoqué avec beaucoup d’enthousiasme… Le génial gaucher de 32 ans aurait même fait un appel du pied au club de son enfance… Malgré ses rapports parfois un peu tendus avec Jean-Michel Aulas (notamment au moment de son départ pour l’OM en 2008), le natif de Clamart en banlieue parisienne, a toujours été apprécié du patron de l’OL. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le cas pour tout le monde, et en interne, son cas fait débat. Certains s’inquiètent même des relations Garcia-Ben Arfa et ont peur que sa venue ne casse l’ambiance du vestiaire, déjà touchée par la blessure de Depay, qui était en train de fédérer tout le monde. N’empêche que sportivement, le joueur passé par l’OM, Newcastle, Hull City, Nice, Paris et Rennes depuis son départ de l’OL, présenterait un sérieux atout.

    Jean-Michaël Seri (Galatasaray, Turquie)

    Depuis son passage à Nice (2015/2018), l’international ivoirien a laissé un excellent souvenir en Ligue 1. Parti à Fulham, relégué dans la foulée, le milieu de 28 ans est actuellement prêté à Galatasaray. L’OL aurait donc sondé le club turc pour récupérer l’ancien joueur de Pacos de Ferreira (Portugal), mais les Turcs ont catégoriquement refusé de mettre à terme à son prêt, ce qui pour l’instant bloque les négociations.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club