En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Benedetto, tout pour plaire

    Marseille

    Transferts

    Marseille

    Benedetto, tout pour plaire

    5 août 2019

    L'Argentin est en ce moment en conférence de presse

    C’est officiel. Après avoir passé sa visite médicale d’usage, l’Argentin Dario Benedetto a signé un contrat de 4 ans avec l’Olympique de Marseille. Très apprécié par Villas-Boas, qui en avait fait sa priorité absolue pour remplacer Mario Balotelli, le joueur de 29 ans présente le profil type du joueur qui semble fait pour jouer à l’OM. Portait.

    Dario Benedetto n’est pas un grand espoir du football argentin où une de ces “pépites” qui fleurissent en Amérique du Sud aussi vite que les mercatos s’enchainent.

    Né le 17 mai 1990 à Berazategui, dans la province de Buenos Aires, il a fait ses débuts professionnels il y a plus de dix ans dans la modeste club de l’Arsenal de Sarandi, dans la banlieue de la capitale argentine, à l’âge de 17 ans.

    C’est beaucoup plus tard, lors de la finale retour de la finale retour de la Ligue des Champions de la CONCACAF qu’il se distingue. Il inscrit 3 des 4 buts de la victoire du Club America (Mexique) face à l’Impact Montreal (saison 2014/2015). Buteur aguerri, il remporte une deuxième Ligue des Champions avec le club mexicain la saison suivante, avant de rejoindre Boca Juniors en 2016, moyennant un transfert évalué à environ 4,5 M€.

    Avec le club de Buenos Aires, Dario Benedetto remporte deux fois le championnat (2017 et 2018) et participe à la fameuse finale de la Copa Libertadores entre Boca et River Plate, les deux clubs ennemis de la capitale argentine. Malgré ses buts (il marque à l’aller et au retour), Boca s’incline (2-2 à l’aller, 1-3 au retour).

    Parallèlement, Benedetto, sacré meilleur buteur du championnat argentin en 2017, est appelé par Sampaoli en équipe nationale. Mais le technicien argentin ne l’emmènera pas en Russie.

    Ses dirigeants lui prouvent leur confiance en l'augmentant, sans le prolonger !

    Considéré comme un des tauliers de Boca, avec qui il est sous contrat jusqu’en 2021, ses dirigeants lui ont manifesté leur confiance en mars dernier en l’augmentant considérablement, sans pour autant le forcer à prolonger son contrat.

    Présenté comme un joueur au profil de Gignac dans la combativité, l’investissement sur le terrain et la mobilité, il est un peu moins puissant que l’ancien Marseillais mais un peu plus fin techniquement.

    Humainement aussi, Dario Benedetto ne manque pas de valeurs. En Argentin, on se rappelle qu’en 2016, il avait lui même payé une partie de son transfert (1 million de dollars environ) pour atteindre son rêve et porter le maillot de Boca Juniors. Ce qui en dit long sur sa détermination quand il a envie de quelque chose. Un caractère bien trempé qui a déjà conquis les supporters. Il ne lui reste plus qu’à marquer et il aura tout pour plaire.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club