En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Bientôt la fin du feuilleton Neymar

    Paris-SG

    Transferts

    Paris-SG

    Bientôt la fin du feuilleton Neymar

    12 août 2019

    4 jours décisifs

    Selon nos informations, le feuilleton Neymar, qui a connu une nouvelle étape importante ces dernières heures, pourrait trouver son épilogue avant la fin de la semaine. C'est en tout cas la volonté affichée par toutes les parties...

    Ça n’a échappé à personne, le feuilleton Neymar a pris une toute autre tournure ce week-end. Entre la décision de Tuchel de ne pas le prendre dans le groupe pour le match contre Nîmes, suivi de l’explication de Leonardo, évoquant des « discussions » avec des clubs espagnols et le divorce avec les supporters, la possibilité d’un départ de la star brésilienne apparaît désormais plausible, même si la situation semble toujours aussi compliquée.

    En effet, alors que Doha a décidé de se « contenter » de 200 M€ pour laisser partir le Brésilien (estimant qu’une partie de l’investissement a été amorti), aucun club n’a les moyens de payer cette somme. Notamment parce qu’à cette période de l’année, tous ont déjà dépensé abondamment. Le Barça a déjà sorti plus de 250 M€ de ses caisses pour recruter (notamment De Jong et Griezmann) et le Real a dépensé plus de 300 M€ pour se composer un effectif de galactiques. Quant à la Juventus, placée aussi dans la liste des postulant (en gros les trois plus grands clubs européens en dehors des Anglais où le marché est fermé et le Bayern, qui reste à l’écart), elle s’est montrée moins dépensière mais a déjà claqué plus de 100 millions, dont 75 pour Matthijs de Ligt (Ajax).

    Forcé de rester ?

    Si on en croit la presse espagnole et anglaise, deux clubs restent en lice pour Neymar : le Barça et le Real Madrid. Le premier a les faveurs des médias ibériques, quand le second est placé en pole position de l’autre côté de la manche… Le tout alors qu’officiellement, aucun des deux mastodontes de la Liga n’a déclaré sa flamme au « Ney », pas plus que le joueur n’a déclaré vouloir partir.

    Tout le monde s’accorde cependant sur une chose : il va falloir prendre une décision rapidement. D’où le choix de Leonardo et Tuchel de ne pas mettre Neymar dans le groupe dimanche. La fin de la récréation est sifflée, il est l’heure maintenant de se décider. Et peut être de se rendre à l’évidence : il ne suffit pas de le vouloir pour partir…

    Et aujourd’hui, le temps commence à presser. Si les joueurs affirment « se concentrer sur les matchs et laisser les dirigeants s’occuper de ça » (dixit Marquinhos après le match contre Nîmes), d’autres ne cachent pas leur inquiétude. « Avec ou sans Neymar, ce n’est pas pareil », lâchait par exemple Mbappé à propos des ambitions du PSG sur la saison, devant la caméra de Canal+. « L'an dernier, il a marqué dans les moments importants », rappelait quant à lui Verratti.

    Neymar au centre des conversations à Liverpool lors de la réunion des clubs européens...

    Neymar reste un grand joueur capable, comme le faisait remarquer Tuchel, « de trouver des solutions là où personne n’en trouve ». Le premier à le savoir, c’est bien Leonardo, qui a déjà son idée sur la façon de dépenser les millions du transfert de sa star. Dybala, Milinkovic-Savic, Donnarumma, Sadio Mané… les talents sont ciblés, mais Paris doit avoir le temps de négocier. Et surtout, Leonardo veut pouvoir choisir.

    La rencontre Bartomeu - Al-Khelaifi, en fin de semaine à Liverpool dans le cadre d’une réunion de l’Association européenne des clubs (ECA) peut être considérée comme une dernière étape importante. Difficile d’imaginer que les deux hommes ne parlent pas de Neymar. Pérez aussi pour le Real sera là. Et le Brésilien sans doute au centre de conversations à dizaines de millions d’euros… La presse espagnole évoque même une réunion à trois au programme des festivités...

    En fin de semaine, on en saura forcément davantage sur l’avenir du Brésilien. Alors que la presse espagnole annonce l’arrivée imminente du Brésilien au Barça, on n’ira pas jusqu’à partager son optimisme, mais une chose est de plus en plus sûre : les 4 jours qui arrivent vont être décisifs.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club