En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Ces 5 transferts qui ont choqué

    Transferts

    Ces 5 transferts qui ont choqué

    6 sept. 2019

    Le marché des transferts est fermé depuis lundi soir et les bilans de toutes sortes ne manquent pas. Voilà en tout cas 5 transferts qui ont déçu. (Liste non exhaustive...)

    Nabil Fékir (26 ans)

    < de Lyon au Bétis Séville (Espagne) >

    C’est sans aucun doute le transfert le plus incroyable de l’été. Un peu comme si Ben Arfa décidait de signer au Havre. Un peu plus d’un an après avoir failli signer à Liverpool pour environ 60 millions d’euros, le capitaine de l’OL, devenu depuis champion du monde, a surpris en s’engageant avec le Bétis Séville. Le tout pour moins de 20 millions d’euros (hors bonus). Le voilà chez le 10ème de la Liga la saison dernière, avec plus de chances de jouer le maintien que l’Europe. Une des raisons invoquées pour le transfert est que son petit frère, Yassin, a également été recruté par les Sévillans. Mais ça ne fait pas une carrière…

    Maxime Gonalons (30 ans)

    < de l’AS Roma (Italie) à Grenade (Espagne) >

    Décidément, les anciens capitaines de l’OL n’ont pas été à la fête lors de ce mercato… Evoqué du côté de l’OM, envisagé de retour à l’O.L. et surtout, en négociations avancées avec le Stade Rennais, le milieu de terrain international de 30 ans a finalement pris la direction d’un anonyme club tout juste promu en Liga… Voilà à quoi en est réduit celui qui a quitté Lyon au sommet de sa carrière en 2017.

    Malcom (22 ans)

    < de Barcelone (Espagne) au Zenith-St-Petersburg (Russie) >

    Il y a un an, le Barça déboursait 41 millions d’euros pour le recruter, au nez et à la barbe de la Roma, qui avait déjà communiqué sur sa signature… Aujourd’hui, c’est au Zenith-St-Petersburg qu’on retrouve le Brésilien devenue star à Bordeaux. A 22 ans, il n’a pas été seulement prêté mais carrément transféré au club russe ! En gros, le Barça s’est débarrassé de lui après une saison qui ne l’a vu porter le maillot blaugrana qu’à 15 reprises en Liga et très rarement en position de titulaire.

    Ismaïla Sarr (21 ans)

    < du Stade Rennais à Watford (Angleterre) >

    Après avoir explosé à Metz (saison 2016/2017), le jeune ailier sénégalais a enchanté les supporters du Stade Rennais en même temps qu’il a fait pleurer les défenseurs de Ligue 1 et d’Europe. S’il peut encore s’améliorer en terme d’éfficacité (8 buts et 5 passes décisives la saison dernière en Ligue 1), le joueur de 21 ans était sans aucun doute l’un des plus grands talents de notre championnat. Si le Stade Rennais l’a plutôt bien vendu, en le cédant contre 30 millions d’euros, on peut s’interroger sur le choix du club. 11ème de Premier League la saison dernière, Watford ne peut guère espérer mieux cette saison… En espérant que ce transfert soit un tremplin pour l’avenir et que l’ancien rennais ne disparaisse pas dans les méandres de la lutte des équipes de deuxième moitié de tableau, où le combat physique prime avant tout.

    Ciprian Tatarusanu (33 ans)

    < de Nantes à Lyon >

    En fin de contrat à Nantes, le capitaine de la sélection roumaine avait gardé une très belle cote sur le marché. Gardien expérimenté et sûr, il était encore en mesure de relever un dernier challenge dans une place de titulaire. Mais au lieu de cela, il a choisi LE club français où la place de n°1 est la plus inaccessible. Et maintenant qu’il s’en rend compte, il se plaint… Au lieu de cela, il aurait dû mieux réfléchir avant de répondre aux sirènes lyonnaises avec un très beau contrat à la clé…


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club