En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Dans le flou, l'OM prépare sa révolution estivale

    Marseille

    Transferts

    Marseille

    Dans le flou, l'OM prépare sa révolution estivale

    1 mai 2019

    Thuram, Morelo, Dalbert, Samassékou pistés...

    Plus ça va, plus la situation sportive de l'OM (désormais 6ème !) se complique et ne facilite pas la préparation de la prochaine saison et plus particulièrement du mercato. Mais l'été s'annonce très agité sur la Canebière...

    Une chose est sûre : la saison décevante de l’Olympique de Marseille (le mot est faible) n’arrange en rien la préparation du prochain exercice. Alors que les Marseillais s’inquiétaient jusqu’à maintenant de ne pas pouvoir jouer la Ligue des Champions la saison prochaine, le dernier week-end du mois d’avril a encore aggravé la situation.

    Entre la victoire de Rennes en finale de la Coupe de France, qui prive le 5ème d’une place en Ligue Europa, et la défaire face à Nantes, l’OM a perdu gros. Désormais à 5 points du 4ème (Saint-Etienne) à 4 matchs de la fin de la saison, c’est la peur du vide qui angoisse Franck McCourt et Jacques-Henry Eyraud. Et qui complique encore un peu plus le mercato.

    Rudi Garcia poussé vers la sortie

    Que sait-on aujourd’hui ? Que Rudi Garcia ne devrait pas rester. Non seulement l’objectif visé (la Ligue des Champions) n’a pas été atteint (il faudrait un vrai miracle), mais même la Ligue Europa est compromise. La seule chose qui aurait pu sauver Garcia aurait été une place sur le podium. Même dans le cas où Marseille parviendrait à accrocher la 4ème place, Garcia ne devrait pas poursuivre. McCourt a confirmé que la prolongation de contrat de Garcia signée en octobre comportait bien une clause de résultats. Même si la prime de licenciement est très élevée, l’OM pourra limiter les dégâts…

    En attendant, différentes pistes sont déjà explorées. De José Mourinho (trop cher et hors de portée de l’OM) à Rafael Benitez, en passant par Laurent Blanc et Cristophe Galtier.

    On sait aussi que plusieurs joueurs sont sur le départ.

    Rami, Thauvin, Sanson et Sarr sur le départ

    Adil Rami. Complètement mis à l’écart par Rudi Garcia, qui ne le fait plus jouer qu’en cas d’extrême besoin, le champion du Monde supporte beaucoup plus mal sa situation qu’on pourrait le penser. Comme il a un gros salaire, il devrait partir. Son rêve ? Jouer aux Etats-Unis ou la MLS l’attire.

    Florian Thauvin. Le meilleur marseillais de ces deux dernières saisons a été clair : sans Ligue des Champions, il ne restera pas. En même temps, le Champion du Monde est sous contrat jusqu’en 2021 et son départ est susceptible de faire rentrer de l’argent dans les caisses du club. Sans doute pas autant que le souhaite Jacques-Henry Eyraud, mais l’OM peut espérer autour de 40 M€. Si le Bayern a lâché le morceau, l’Italie, ou les deux clubs de Milan et la Roma sont intéressés, reste la destination la plus sérieuse. Même si la FC Séville est venu aux renseignements ces derniers jours. Un éléments important est toutefois à prendre en compte : l’avenir européen de ces clubs. A l’heure actuelle, aucun d’entre eux n’est certain de jouer la C1.

    D’autres joueurs ont de fortes chances de quitter Marseille cet été : si Lopez (malgré des propositions en Angleterre) et Kamara devraient rester et devenir les piliers de l’OM de demain, en revanche, Sanson, Amavi, Sarr, Payet et Strootman pourraient faire leurs valises. Certains, comme Sanson et Sarr parce qu’ils peuvent rapporter de l’argent (on parle d’une offre de 25 M€ pour Sanson en provenance d’Angleterre), d’autres parce qu’ils ont déçu et ont des gros salaires (Payet et Strootman). Reste aussi le cas Luiz Gustavo, très agacé par les évènements de ces derniers mois (sa mise à l’écart, le manque de soutien au sein du club…) et qui pourrait partir en Chine. Là encore, l’OM ne devrait pas le retenir, ravi d’empocher un gros chèque au passage.

    L’OM adore Marcus Thuram

    Coté arrivée, c’est le flou le plus total. Sans connaître les compétitions qu’il jouera la saison prochaine, l’OM a les pires difficultés à avancer et prend même su retard sur ses concurrents. Le club ne connait pas non plus quels seront ses moyens, qui dépendront obligatoirement des départs.

    La piste la plus sérieuse aujourd’hui reste celle menant au Montpelliérain Benjamin Lecomte. Mais l’ancien gardien de Lorient a prolongé son contrat en septembre dernier et est désormais lié avec le MHSC jusqu’en 2023. Autant dire qu’il ne quittera pas l’Hérault pour des cacahuètes, même s’il a clairement laissé entendre qu’il pourrait partir sir le MHSC ne jouait pas de coupe d’Europe la saison prochaine. Il y a deux ans, Montpellier avait payé 2,5 M€, aujourd’hui, il ne partira pas à moins de 10/12 M€.

    A la recherche d’un latéral gauche pour remplacer Amavi, très décevant, l’OM lorgne toujours sur l’ancien Niçois Dalbert Henrique. Transféré à l’Inter Milan en 2017 (contre 20 M€ hors bonus), le Brésilien de 25 ans, qui joue très peu en Italie (une dizaine d’apparitions en Série A, 9 titularisations), avait été approché cet hiver. Les Marseillais souhaitaient un prêt (avec une éventuelle option d’achat) qui leur a été refusé par les Italiens. Selon nos informations, Eyraud pourrait revenir à la charge pour un prêt (le joueur est sous contrat jusqu’en 2022). Mais là encore, l’absence de coupe d’Europe pourrait faire capoter le transfert.

    Morelo (Glasgow) pour 20 M€ ?

    Plusieurs autres pistes sont à l’étude. En attaque, les pistes Saint-Maximin (Nice) et Marcus Thuram (Guingamp) sont évoquées. Mais les deux joueurs ne seront pas faciles à attirer. Les Aiglons souhaitent conserver le joueur formé à Saint-Etienne et il faudra mettre le paquet (autour de 15 M€) pour l’arracher à la Côte d’Azur. Pour le fils de Lilian Thuram, c’est la concurrence, notamment de plusieurs clubs anglais, qui pourrait être un obstacle à sa venue. Ne serait-ce qu’en faisant monter les enchères. On parle d’une somme entre 20 et 25 M€ demandée par le club breton. Autre piste : celle menant à l’international colombien, Alfredo Morelo. Le buteur des Glasgow Rangers a déjà fait l’objet d’une offre des Marseillais cet hiver, mais celle-ci (6 M€) avait été balayée par le club écossais qui exige au moins 20 M€ pour laisser partir son meilleur buteur.

    Au milieu de terrain, la piste Diadié Samassékou (23 ans, RB Salzbourg) est toujours active alors que les Marseillais auraient fait une croix sur Jordan Veretout (Fiorentina), trop cher.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club