En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Depay, le coup de grâce ?

    Olympique Lyonnais

    Transferts

    Olympique Lyonnais

    Depay, le coup de grâce ?

    2 mai 2020

    Le Néerlandais pourrait quitter Lyon

    Sans Coupe d'Europe, l'OL va avoir du mal à conserver Memphis Depay qui a déjà repoussé les propositions de Jean-Michel Aulas pour prolonger. Un échec de plus pour le patron de l'OL dans une saison noire.

    Jean-Michel Aulas n’en a peut être pas complètement terminé avec les mauvaises nouvelles. Après avoir perdu sa bataille pour faire grimper Lyon dans le TOP 5 de la Ligue 1 et vu le championnat arrêté définitivement, le président de l’OL pourrait bien perdre son meilleur joueur.

    Car le patron des Gones a été clair : Depay sera en fin de contrat en 2021 et s’il ne prolonge pas, il devra partir, au risque de le voir quitter Lyon gratuitement dans un an. Et en cas de sollicitations, pas question de voir JMA mettre la barre volontairement très haut pour le bloquer…

    Or pour l’instant, le Néerlandais, qui finit de se remettre de son opération au genou, n’a toujours pas prolongé dans le Rhône, bien que l’opération ait été classé « prioritaire » par Aulas. Selon ESPN, Depay aurait même repoussé les premières propositions de son patron. On peut penser que celui qui portait le brassard de capitaine avant de se blesser, attendait de voir comment la saison allait se terminer avant de se décider. Et le souci, c’est qu’elle ne s’est pas dut tout terminé à l’avantage des Lyonnais qui, avant la finale de la Coupe de la Ligue (si elle a lieu) et la fin de la C1 (si elle a lieu et si Lyon l’emporte), ne sont pas qualifiés pour l’Europe. Un argument de plus pour ne pas prolonger. L’autre, c’est que les cadors européens commencent à voir arriver la belle affaire. Même s’il est parfois irrégulier, le Néerlandais restait sur une très bonne première partie de saison et ses performances avec les Pays-Bas ont marqué les esprits. Ainsi, outre les intentions anglaises (pas encore concrètes mais bien réelles à Chelsea notamment), la Lazio et l’Inter Milan sont à l’affût.

    Avec un dernier venu en date sur le dossier : le PSG. Depay plait beaucoup à Thomas Tuchel qui pense à lui en cas de départ de Cavani. Capable de jouer en pointe, sur un côté ou en 9 ½, le Batave est aussi un bon ami de Neymar (il était à son anniversaire), ce qui arrange encore un peu plus les choses… Comment va réagir Aulas face à la menace ? Comme évoqué plus haut, il ne peut pas faire comme pour Aouar ou il y a deux ans pour Fekir, en donnant son accord tout en fixant un tarif au delà du prix du marché. Coincé, le président lyonnais pourrait alors ouvrir la porte à son joueur et récupérer 35 millions d’euros dans la transaction. Une somme conséquente (l’OL l’avait payé 34 millions à United en 2016) mais en deçà de la valeur estimée du joueur (plus de 40 millions). On voit mal toutefois JMA refuser un tel chèque pour son joueur, même si ce serait un échec de plus dans une saison qu’il lui faudra vite oublier.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club