En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Faut-il pousser Payet vers la sortie ?

    Marseille

    Transferts

    Marseille

    Faut-il pousser Payet vers la sortie ?

    22 juin 2019

    Son cas pose problème à l'OM

    Bien au delà de ses stats et de son influence sportive, de moins en moins évidente, c'est l'attitude générale de celui qui est sensé montrer l'exemple avec son brassard de capitaine qui pourrait motiver un départ de Payet cet été. Même si son contrat en béton armé sera difficile à contourner…

    La scène a été remarquée et notamment relatée dans la presse quotidienne régionale. Après la victoire à Guingamp (20 avril, 33ème journée), où il avait été remplacé par Strootman à l'heure de jeu, Dimitri Payet n'a pas voulu passer par la case zone mixte pour parler aux journalistes, ni par celle des supporters pour échanger photos et autographes comme le ferait un pro exemplaire, surtout après une victoire, qui plus est s'il est capitaine. A 32 ans, le Réunionais a assez d'expérience pour savoir que dans cette période trouble qu'il traversait en même temps que l'OM, tous les signes étaient observés et interprétés. Or, son langage corporel était loin d'être celui d'un leader prêt à tout pour propulser son équipe vers des objectifs encore réalisables. Clairement remis en cause par Rudi Garcia, qui l'a longtemps laissé sur le banc au profit de Sanson et (ou) Lopez, Payet a payé un début de saison poussif où son influence sur le jeu n'était pas celle d'un international en puissance, l'un des plus gros salaires de l'effectif, le plus gros transfert de l'histoire du club. « L'an passé, il avait sauvé les apparences en étant décisif en Ligue Europa, reconnaît ce consultant proche de l'OM désirant rester anonyme. Mais déjà il n'était pas digne de son statut, sinon que sur quelques éclairs d'inspiration. Mais, dans la durée, ça ne pouvait pas passer et Garcia l'a bien compris. Et il a eu raison... autant qu'il a eu tort de lui confier le brassard de capitaine car Mandanda ou Luiz Gustavo étaient plus légitimes. » S'il devait poursuivre à l'OM la saison prochaine, à moins qu'il retrouve son niveau d'international, nul doute qu'il devrait laisser le capitanat à un autre.

    « Une erreur de gestion de la part du club »

    Pour Eric Di Meco, qui assume ses propos sur RMC : « le problème Payet est à la fois sportif et contractuel car vous ne pouvez pas gérer un tel joueur sans penser à son statut. C'est bien beau de vouloir s'en séparer, mais avec un tel salaire (500 000 euros mensuels, Ndlr), et un contrat jusqu'en 2021, aucun club ne voudra le prendre, et si l'OM veut s'en séparer, il devra faire un énorme chèque. »

    A moins d'un revirement de situation spectaculaire, d'un prêt improbable, ou d'une destination exotique vers la Chine ou le Qatar, l'OM risque de payer encore longtemps la longue durée du contrat accordé à son joueur à son retour au club, alors même qu'il avait dépassé la trentaine. Di Meco parle d'une « erreur de gestion » qui ne sera pas sans conséquence pour la poursuite de l'OM Champions Project. Plus que jamais, pour éviter l'accident industriel, le club phocéen a tout intérêt à ce que son capitaine retrouve rapidement ses sensations et manifeste son envie de poursuivre avec ambition et détermination, loin de son attitude du printemps qui avait poussé Bernard Bosquier, l'ancien défenseur du club à regretter « son manque d'engagement, de mordant dans les actions. Je ne sais pas s'il est lassé ou mal préparé, mais il ne donne pas tout. Et avec son statut, ce n'est pas normal, il devrait sonner la révolte. » A défaut, il sonnera peut-être la fin de la partie.

    > Retrtouvez cet article, ainsi que toute l'actu de l'OM dans le magazine Le Foot Marseille, actuellement chez votre marchant de journaux


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club