En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Les 4 gros chantiers du PSG

    Paris-SG

    Transferts

    Paris-SG

    Les 4 gros chantiers du PSG

    13 juil. 2019

    Encore du boulot pour Leonardo

    Alors que Neymar reprend l'entraînement lundi va s'expliquer avec Leonardo à propos de son avenir, plusieurs chantiers restent encore ouverts à Paris. Dans les quatre secteurs du jeu : gardien, défense, milieu et attaque. Analyse.

    Alors que le mercato du PSG a plutôt bien commencé, avec une cinquantaine de millions récupérés avec les ventes de Lo Celso (22 M€), Weah (10 M€) et Diaby (15 M€), en attendant incessamment Nkunku (15 M€), et dans l’autre sens les arrivées de Pabo Sarabia (FC Séville, 20 M€) et Ander Herrera (Manchester United, libre), il reste encore du boulot à Léonardo qui doit gérer 4 gros chantiers : le problème des gardiens, l’arrivée d’un défenseur central supplémentaire, la signature d’une vraie sentinelle pour le milieu, et l’organisation de la ligne d’attaque de Thomas Tuchel.

    Gardiens de but : Krapp sur le départ, Aréola n°1 ?

    Revenu de son prêt à Francfort, Kevin Trapp ne souhaite pas être la doublure d’Alphonse Aréola. Alors que le gardien allemand a plusieurs propositions (dont le FC Porto qui cherche un successeur à Iker Casillas et Francfort qui voudrait le récupérer), l’hypothèse la plus probable est un départ. Le rôle de n°1 serait ainsi confié à Alphonse Aréola, dans l’attente de voir si le jeune Marcin Bulka, arrivé libre en provenance de Chelsea, est capable d’endosser le rôle de n°2. La possibilité de voir un troisième gardien expérimenté, un peu comme l’OL a fait avec Tatarusanu n’est toutefois pas à exclure.

     

     

    Vers une prolongation pour Meunier et Kurzawa...

    Défense : Abdou Diallo pisté

    Le chantier de la défense n’est pas le plus simple. Que peut-on dire aujourd’hui ? Qu’il ne devrait pas y avoir beaucoup de mouvements dans ce secteur. Meunier et Kurzawa, un temps annoncés sur le départ, pourraient même prolonger. Léonardo continue de vouloir renforcer l’axe. Ainsi, un départ (Thiago Silva ?) n’est pas à exclure. Côté arrivées, la piste De Ligt a été abandonnée, celle menant à Koulibaly (Naples) est très compliquée… Le PSG s’est tourné vers Abdou Diallo, l’international espoir de Dortmund.

    Milieu de terrain : négociations pour Milinkovic-Savic et Gueye

    Après les arrivées d’Herrera et Sarabia, Leonardo veut encore offrir au minimum un, mais si possible deux milieux de terrains à Tuchel. Le choix n°1 se porte vers le Serbe de la Lazio, Sergej Milinkovic-Savic. Mais le président romain est très (trop) exigent en réclamant 100 M€ pour un transfert. Le joueur lui-même, également convoité par l’Inter Milan, a demandé à son président de revoir le prix à la baisse pour ne pas l’empêcher de partir. Paris serait prêt à aller jusqu’à 80 M€, mais doit aussi se méfier de la concurrence.

    Autre piste chaude : celle menant au Sénégalais Idrissa Gueye. Cet hiver, Paris avait proposé 30 M€ et avait essuyé le refus d’Everton. Prêt à revenir à la charge, le club de la capitale serait prêt à monter encore un peu son offre, mais le club anglais se montre très exigeant.

    Le Brésilien Allan, qui était proche de prolonger à Naples finalement, ainsi que l’Allemand du Borussia, Julian Weigl, qui plait beaucoup à Tuchel, restent des pistes suivies avec attention, mais pas prioritaires.

    L'option Pépé activée en cas de départ de Neymar

    Attaque : la piste Pépé en plan B

    En attaque, tout dépend de l’avenir de Neymar. Le joueur souhaite retourner à Barcelone, le PSG est d’accord pour lui ouvrir la porte, mais à une condition : que les Catalans mettent au minimum 300 M€ sur la table. Chose qui est très peu envisageable aujourd’hui. Paris refusant tout échange avec des joueurs acrtuels du Barça (excepté peut-être Dembélé que Tuchel avait fait venir à Dortmund en 2017), la situation est bloquée.

    Toutefois, si Neymar venait à quitter le PSG. Le club de la capitale, qui disposera alors d’une mane financière exceptionnelle, foncerait sur Nicolas Pépé, mais pas seulement. Selon nos informations, Tuchel apprécie beaucoup le Mancunien Leroy Sané. Le jeune allemand n’est pas titulaire indiscutable dans son club et songerait à un départ, mais Paris se frotterait alors à la concurrence de son meilleur ennemi sur la scène européenne : le Bayer Munich.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club