En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Les TOPS et les FLOPS du mercato

    Ligue 1

    Transferts

    Ligue 1

    Les TOPS et les FLOPS du mercato

    29 sept. 2019

    MAGAZINE

    Après deux mois de compétition et plusieurs semaines après la fermeture du marché, quel est l’impact du mercato sur les équipes de Ligue 1 ? De Victor Osimhen, véritable trouvaille du LOSC à Joachim Andersen qui tarde à justifier les 25 millions dépensés par Lyon, les Tops et les Flops du mercato.

    Victor Osimhen (attaquant, Lille)

    Suivi par Ocampos et son équipe depuis de longs mois, voir plusieurs années (malgré son jeune âge), l’attaquant nigérian est LA grande révélation de ce début de saison. Acheté cet été à Charleroi contre 12 millions d’euros l’attaquant 20 ans a déjà inscrit 6 buts et réussi 2 passes décisives. Sur ses performances, mais aussi son gros potentiel et son âge, c’est sans aucun doute le meilleur transfert de l’été.

    Dario Benedetto (attaquant, Olympique de Marseille)

    Il est bien sûr encore un peu tôt pour le dire, notamment quand on connaît la versatilité du public marseillais, mais l’Argentin a tout de la bonne pioche. Payé 14 millions (hors bonus) par l’OM à Boca Juniors, c’est à dire le même prix que Mitroglou à Benfica en 2017, Benedetto a déjà inscrit 4 buts, mais surtout, proposé des choses très intéressantes tactiquement en se montrant très actif dans le jeu. Le joueur de 29 ans, qui était la priorité absolue de Villas Boas a tout pour plaire.

    Predrag Rajkovic (gardien, Stade de Reims)

    A bientôt 24 ans (il les aura le 31 octobre) l’international serbe arrivé cet été en provenance du Macabi Tel Aviv, s’impose comme l’un des meilleurs gardiens de Ligue 1. Si le Stade de Reims possède la meilleure défense de Ligue 1 avec le PSG, Rajkovic n’y est pas étranger. Recruté en prévision du transfert de Mendy vers Rennes, il n’a couté que 5 millions aux Rémois.

    Islami Slimani (AS Monaco)

    C’est la très bonne surprise du recrutement pharaonique de Monaco cet été. Prêté par Leicester, qui l’avait déjà prêté à Fenerbahçe la saison dernière (sans grande réussite), l’international algérien de 31 ans a séduit la Ligue 1, avec déjà 4 buts et 5 passes décisives ! Comme Benedetto, il ne se contente pas de marquer mais a également une grosse présence dans le jeu.

    Wissam Ben Yedder (Monaco)

    C’est incontestablement un des gros coups du mercato. Il faut dire que Monaco n’a pas hésité à lâcher 36 millions au FC Séville pour recruter l’attaquant international. Le joueur de 29 ans qui avait inscrit 28 buts avec le club andalou la saison dernière (en 48 matchs, toutes compétitions confondues) est reparti sur les mêmes bases.

    Et aussi* : Mehdi Abeid (milieu, FC Nantes), Romain Philippoteaux (Nîmes Olympique), Alvaro Gonzalez (Olympique de Marseille), Abdou Diallo (défenseur, PSG), Benjamin André (milieu, Lille), Alban Lafont (FC Nantes) et Jérémy Morel (défenseur, Stade Rennais)…

    *Liste non exhaustive.

    FLOPS : Andersen et la malédiction des défenseurs centraux de l'OL...

    Joachim Andersen (défenseur, Olympique Lyonnais)

    Plus chère recrue de l’Olympique Lyonnais, le jeune défenseur danois tarde à trouver ses marques. Ses relances approximatives et ses problèmes de placement lui ont même fait perdre sa place. L’ancien de la Samp déçoit encore davantage quand on regarde le prix de son transfert (25 millions d’euros).

    Ryad Boudebouz (milieu, Saint-Etienne)

    L’ancien du Bétis, venu à Saint-Etienne pour remplacer Cabella après son transfert surprise à Krasnodar, déçoit. Certes, le joueur de 29 ans n’a pas couté cher (3,5 millions), mais il porte une partie de la responsabilité des problèmes de sa nouvelle équipe au bord du gouffre. Certes, l’international algérien a peu joué la saison dernière et manque de rythme, mais il doit apporter plus aux Verts.

    Alexandre Mendy (Stade Brestois)

    Après un prêt à Guingamp la saison dernière qui n’a pas suffit pour aider les Bretons à se maintenir (3 buts en 16 matchs), le solide attaquant des Girondins de Bordeaux enchaine avec un prêt au Stade Brestois. Même s’il a marqué un très beau but à Monaco samedi, ses débuts sont mitigés.

    Renato Sanchez (milieu, Lille)

    Certes, il faut du temps. Mais bon… Quand on casse sa tirelire pour recruter un international, on s’attend à mieux. L’ancien milieu du Bayern, révélation de l’Euro 2016 avec le Portugal, peine à trouver ses marques. Le joueur acheté 25 millions cet été n’arrive pas à s’imposer et se faire une place dans l’équipe lilloise. Le gros effectif du LOSC (qui fonctionne très bien avec la paire André – Soumaré) pourrait pousser Galtier à l’utiliser de moins en moins…

    Pablo Sarabia (milieu, PSG)

    Première recrue officielle du PSG, l’Espagnol passe entre les goutes pour l’instant, mais est la principale (la seule ?) déception du mercato parisien. Pas encore impliqué sur un seul but du PSG, l’ancien du FC Séville n’est pas encore un bide, mais pourrait le devenir…

    Et aussi*: Jean Lucas (milieu, Lyon), Benjamin Lecomte (gardien, Monaco), Youssouf Koné (Lyon), Guillermo Maripan (Monaco)...

    *Liste non exhaustive


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club