En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Ecrivez sur votre club L'actualité de votre club
    Max-Alain Gradel, un départ de Toulouse au mercato ?

    Toulouse

    Transferts

    Toulouse

    Max-Alain Gradel, un départ de Toulouse au mercato ?

    7 juin 2019

    Toulouse aura du mal à le conserver

    Actuellement au TFC, Gradel semble vouloir changer d’air et ce depuis maintenant plusieurs mois. Les ambitions peu élevées du club qui réalisent encore une fois une saison plus que moyenne, le pousse à trouver un challenge plus attrayant. Cette saison avec les Violets sonne-t-elle comme le point de non-retour ?

    Cette saison encore, Max-Alain Gradel a porté son équipe peu attrayante du TFC. Avec ses 11 buts et 5 passes décisives il est impliqué dans 42 % des buts des Violets, une statistique impressionnante. Si le club termine aujourd’hui 16ème de Ligue 1, c’est en grande partie grâce à lui. Sinon la relégation aurait sûrement pu être très proche voire inévitable. Une position dans le classement et un jeu toulousain qui ne semble plus plaire au milieu de terrain. Il avait déjà en février dernier estimé qu’il avait le niveau pour jouer dans les plus grands clubs français, « Je sais que j’ai le niveau pour jouer que ce soit à Paris ou Marseille bien sûr, a-t-il déclaré à RMC Sport. Parce que je me dis que c’est encore plus facile de jouer à Paris qu’à Toulouse. Sans manquer de respect à Toulouse. Jouer à Paris avec tout les bons joueurs qu’ils ont, le samedi c’est plus facile. Il y a du talent, des joueurs à 200 millions… c’est plus facile. Ils peuvent te mettre la balle où tu veux ! Les yeux fermés ».

    « On va discuter avec le président »

    Et en mai il s’est à nouveau exprimé dévoilant plus que jamais ses envies de départ, « On va discuter avec le président, a-il expliqué le 16 mai dernier. J’ai besoin de savoir ce que le club a vraiment envi de faire dans les années à venir. Si ça me convient tant mieux, sinon on prendra une décision. Ce n’est jamais agréable de jouer dans ces conditions ». Le message est donc passé. Si le joueur n’a pas des garanties sur le niveau de jeu et le projet du club pour la saison prochaine, un départ sera sûrement acté.

     

    Révélation à Leeds

    Formé à Leicester, le joueur fait ses débuts en Angleterre plus précisément en D3 à Bournemouth en prêt en 2007. Il a alors 18 ans. Il réalise une bonne première saison avec 9 buts inscrits en 34 matchs. L’année suivante, il revient de son prêt et joue ses premiers matchs avec Leicester, aussi en D3. En 27 apparitions de championnat, il ne marque qu’un seul but. Il est donc à nouveau prêté, à Leeds cette fois. Après une saison 2009-2010 convaincante, Leeds lève l’option d’achat de 200 000 livres pour s’attacher les services du milieu. Il va se révéler la saison suivante. Avec son club, tout juste promu en Championship, il va briller sur le terrain en inscrivant 18 buts en 41 matchs, une grosse performance. Il attire ainsi l’œil de nouveaux clubs et s’engage pour 2 millions d’euros avec Saint-Etienne à l’été 2011. Il joue son premier match de Ligue 1 le 10 septembre 2011 face à Lille (défaite 1-3) et marque son premier but le 26 novembre 2011 face à Ajaccio (victoire 3-1). Après 3 saisons moyennes, c’est lors de l’exercice 2014-2015 qu’il va à nouveau faire sensation sur le terrain. Il inscrit en effet 17 buts en 31 matchs et apparaît d’un niveau bien supérieur à celui des années précédentes.

    Se relancer à Toulouse

    Au sommet de sa carrière, il décide à nouveau de changer d’air pour retrouver Bournemouth en 2015, tout juste promu en Premier League. Malheureusement, l’ivoirien se blesse peu après son arrivée. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou, il est éloigné des terrains durant 6 mois. Il y fait son retour en février 2016 et marque son premier but en Premier League le 12 mars contre Swansea. La saison suivante, le joueur est loin d’être titulaire et ne dispute que 11 matchs pour seulement 1 but. Il décide donc de se relancer à Toulouse en prêt à l’été 2017. Il y réalise une bonne première saison avec 8 buts en 29 matchs. Satisfait de ses performances, il est acheté par les Violets à la fin de la saison. Et lors de cet exercice 2018-2019, il est sans conteste le meilleur joueur du TFC lui qui les a sauvés plus d’une fois. Son possible départ au mercato serait une énorme perte pour le club toulousain.

    La CAN comme objectif

    Côté sélection nationale, le joueur fait ses débuts avec la Côte d’Ivoire en 2011. Il joue son premier match le 5 juin face au Bénin (victoire 6-2). Il participe l’année suivante à la CAN en tant que remplaçant. Il inscrit son premier but avec les Eléphants le 15 août 2012 face à la Russie en match amical. Il participe une nouvelle fois à la CAN en 2013 où sa sélection s’incline en quarts de finale. Il connaît son premier mondial en 2014. Son équipe quitte la compétition dès les phases de poule et le joueur ne fait qu’une apparition avec une entrée en jeu face à Colombie.

    Incertain en 2015 suite à une blessure avec l’ASSE, il est tout de même retenu pour jouer la CAN. Max-Alain a beaucoup plus de temps de jeu qu’auparavant et marque un but face au Cameroun qui permet à sa sélection d’accéder aux quarts de finale. La Côte d’Ivoire remporte la compétition cette année-là. Non retenu pour le championnat d’Afrique 2017, il joue par la suite les matchs de qualification à la Coupe du Monde 2018. Malheureusement, les Eléphants ne parviennent pas à se qualifier. Après sa bonne saison avec Toulouse, Gradel figurait dans la pré-liste du sélectionneur Kamara pour la CAN 2019. Il devrait sans doute disputer cette compétition, l’occasion pour lui de remporter son deuxième trophée majeur en sélection.


    Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !


    Votre article dans

    Ecrivez sur votre club